Le Direct
Radio

Tshisekedi demande à Charles III de stopper les actions déstabilsatrices de Kigali dans l’Est de la RDC

Échange fructueux. L’agression rwandaise dans l’Est de la RDC était en toile de fond du tête-à-tête entre Félix Tshisekedi et Charles III, mercredi à Londres.

Par Patrick Mputu

Félix Tshisekedi et Charles III lors d’un tête-à-tête au Buckingham Palace dans le Royaume Uni, mercredi 19 octobre 2022 @Photo Droits tiers

publié le 20 octobre 2022 à 08:02:07

Reçu au Buckingham Palace, le chef de l’État congolais a demandé au souverain britannique d’user de son influence au sein du Commonwealth et auprès du Rwanda pour faire cesser les actions de déstabilisation dans l’Est de la RDC.

Félix Tshisekedi a sollicité l’implication du roi de 73 ans dans le but de promouvoir la paix, la sécurité et la stabilité dans l’Afrique des Grands lacs. Hormis l’invasion rwandaise, le roi Charles III et le président Tshisekedi partagent une vision commune sur l’importance de l’Afrique et de la RDC en particulier dans la lutte contre le réchauffement climatique.

S’agissant de la problématique du climat, le monarque du Royaume-Uni s’est engagé à soutenir le leadership du président Tshisekedi en faveur de la préservation des forêts du bassin du Congo, deuxième poumon de la planète terre.

Ébloui et ému, le chef de l’État congolais a réitéré l’engagement de son pays à assumer pleinement son rôle crucial de “bouclier de l’humanité” face aux conséquences néfastes du changement climatique.

Nos tags

Politique
Ceni
Expo Dubaï
Femme
Élection
GUERRE

L’insécurité alimentaire et nutritionnelle faire parmi les fléaux qui gangrènent la République démocratique du Congo depuis des années. Plusieurs provinces touchées par les conflits armés et intercommunautaires sont les plus frappées. Voilà pourquoi, le Réseau de l’alliance parlementaire pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle en République démocratique du Congo (RAPSAN/RDC) a résolu d’impliquer les députés nationaux et les sénateurs dans ce combat contre la faim.


Justice

Contre toute attente, la Cour constitutionnelle donne raison à Pascal Beveraggi dans l’affaire qui l’oppose à Moise Katumbi. Un arrêt controversé est rendu aux forceps. L’acte étonne non seulement les acteurs de la justice mais également des citoyens lambda.

Appel d'offres

Maintenance des splits des sites d’Equity BCDC de l’Est, du Nord et du Centre


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.