Le Direct
Radio

Stade des Martyrs : “Je sais d’où je viens et où je vais…” (Héritier Wata)

Alors qu’il a annoncé son concert au Stade de Martyrs au mois de décembre prochain, Héritier Wata se dit confiant et sûr de la réussite de son spectacle dans cette arène de 80 mille places assises.

Par AFP avec Ouragan

Le chanteur Héritier Watanabe @Photo Droits tiers

publié le 26 octobre 2022 à 12:07:05

En effet, c’est un grand défi que vient de se lancer Goga, celui de remplir l’un des plus grands stades d’Afrique. “En ce qui concerne mon concert au stade des Martyrs de Kinshasa, je sais d’où je viens et où je vais…”, a lâché La Pulga sur Facebook.

Selon les proches de l’artiste, à travers ce concert inédit, “Moto na tembe” veut prouver, encore une fois, aux yeux du monde, que la réussite de son dernier album “Mi-ange Mi-démon”, l’a propulsé sur le podium. Aujourd’hui, l’opus est parmi les meilleurs albums congolais de ces cinq dernières années.

Mais ce samedi 29 octobre, c’est un autre concert qui est prévu dans le même stade. Il sera livré par le “King” Fally Ipupa. Alors que pense Héritier du concert de Dicap au SDM ? “Il a le droit de se produire là-bas. Il est aimé et fait la musique que les gens aiment dans ce pays. Il doit jouer ce concert pour réjouir ses fans. Qui suis-je pour être contre ce concert ? J’aime vivre en paix. Tu peux avoir une haine contre un artiste, mais s’il ne cesse de réaliser des exploits, tu vas souffrir dans la vie. Ce concert va bien se dérouler, car c’est un grand artiste de notre pays. Je ne vais pas entrer dans les détails de peur de voir mes propos être mal interprétés”, avait indiqué le Magna dans une interview accordée à B-One Music la semaine dernière.

Ayant également les soutiens de plusieurs de ses collègues artistes, le concert de La Team Wata donnera sans doute une autre saveur à la fête de Noël de cette année.

Nos tags

Politique
Ceni
Expo Dubaï
Femme
Élection
GUERRE

L’insécurité alimentaire et nutritionnelle faire parmi les fléaux qui gangrènent la République démocratique du Congo depuis des années. Plusieurs provinces touchées par les conflits armés et intercommunautaires sont les plus frappées. Voilà pourquoi, le Réseau de l’alliance parlementaire pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle en République démocratique du Congo (RAPSAN/RDC) a résolu d’impliquer les députés nationaux et les sénateurs dans ce combat contre la faim.


GUERRE

Après cinq jours de trêve, des combats à l’arme lourde ont repris jeudi dans l’est de la République démocratique du Congo entre le M23 et l’armée congolaise, qui a accusé ces rebelles d’avoir massacré mardi au moins 50 civils.

Appel d'offres

Maintenance des splits des sites d’Equity BCDC de l’Est, du Nord et du Centre


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.