Le Direct
Radio

Sama et Abdou évoquent les défis sécuritaires de la sous-région

Les différents défis de la sous-région ont été au menu des échanges entre le Premier ministre congolais, Sama Lukonde et Abdou Abarry, le nouveau représentant spécial du secrétaire général de l’ONU pour l’Afrique centrale

Par Alexis Emba

Le Premier ministre, Sama Lukonde a échangé mardi avec le nouveau représentant spécial du secrétaire général des Nations unies pour l’Afrique centrale, Abdou Abarry, en visite d’information à Kinshasa @Photo Droits tiers

publié le 20 octobre 2022 à 06:23:09

Mardi 18 octobre 2022 à l’Hôtel du gouvernement à Kinshasa, le chef de l’exécutif congolais a planché avec le nouveau représentant spécial du secrétaire général des Nations unies pour l’Afrique centrale et chef de bureau de l’UNOCA, Abdou Abarry, des problèmes qui minent la stabilité de la sous-région.

Se confiant à la presse, Abdou Abarry a indiqué qu’avec le chef du gouvernement de la RDC, ils ont passé en revue toutes les questions brûlantes de la sous-région d’Afrique centrale, plus particulièrement les questions sécuritaires. “J’ai tenu à venir ici en République démocratique du Congo dans le cadre de mes nouvelles fonctions de Représentant spécial du secrétaire général des Nations unies pour l’Afrique centrale, chef de bureau UNOCA. Donc, il était de mon devoir, comme je l’ai fait dans d’autres pays membres de l’Afrique centrale, de venir ici en République démocratique du Congo. Donc, je suis là pratiquement en mission d’information. On a passé en revue avec le Premier ministre les questions d’intérêt pour la région. On a passé en revue les défis qui se posent dans la région notamment les défis sécuritaires, les défis de stabilité mais également les atouts dont dispose cette région et ce grand pays qu’est la RDC en termes de potentialités en ressources naturelles mais également les richesses humaines, le dynamisme de la jeunesse, sa composante féminine qui est l’une de plus vibrantes du continent africain et donc des atouts qui, s’ils sont utilisés à bon escient, pourront permettre d’imprimer cette politique en tant que Nations unies, celle de voir la dynamique de l’intégration régionale se conforter dans la région et qu’avec cette dynamique d’intégration, tous les problèmes puissent être réglés. Pour qu’enfin, les populations et les peuples de cette région connaissent la prospérité, le bien-être et le bien-vivre auquel ils doivent aspirer”, a-t-il déclaré.

Le Premier ministre, Jean-Michel Sama Lukonde, a félicité son interlocuteur, avant de l’encourager dans sa nouvelle fonction. Il lui a exprimé son attente de voir le bureau qu’il représente avec la Monusco et l’ensemble des composantes du système des Nations unies, travailler sur le terrain pour soutenir les priorités dégagées par le gouvernement congolais.

Nos tags

Visite papale
Enrôlement
Élection
Ceni
GUERRE
Agression
Politique

Visite papale

Réconforté et affermi par le message de paix du Pape François, Martin Fayulu décide d’accorder finalement le pardon à ceux qui ont volé, selon lui, la victoire du peuple en 2018.

Appel d'offres

Maintenance des splits des sites d’Equity BCDC de l’Est, du Nord et du Centre


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.