Le Direct
Radio

Recrutement des magistrats : 26.000 candidats pour 4000 places

Vingt-six mille candidats magistrats ont passé ce dimanche 09 octobre 2022 le concours de recrutement sur toute l’étendue de la République démocratique du Congo (RDC).

Par Lydie Matadi

La ministre d’État de la Justice et garde des Sceaux, Rose Mutombo Kiese dans une salle de test de recrutement de nouveaux magistrats à Kolwezi dans la province du Lualaba @Photo Droits tiers

publié le 9 octobre 2022 à 21:25:36

La ministre d’État de la Justice et garde des Sceaux, Rose Mutombo Kiese a lancé le méga test à partir de Kolwezi dans la province du Lualaba. L’activité organisée par le Conseil supérieur de la magistrature s’est déroulée dans 13 sites répartis dans les 26 provinces. Elle va pourvoir 4000 postes aux nouveaux magistrats sur l’ensemble du territoire national. Question de combler le vide criant en matière de ce personnel judiciaire.

Pour la patronne de la Justice, cette opération de recrutement de nouveaux magistrats découle de la volonté du président de la République de revaloriser la justice. “Le président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi tient beaucoup à ce que la justice élève notre nation. Deuxièmement, cela exprime la volonté de sa vision pour que nous ayons un Etat de droit et enfin cela montre que le chef de l’Etat et le gouvernement de Warriors veulent donner comme image de la magistrature. C’est pourquoi nous sommes descendus aujourd’hui après plusieurs années pour lancer le test de recrutement pour 4.000 magistrats. Le Conseil supérieur de la magistrature a eu à nettoyer le fichier des candidats éligibles au concours. Tous les candidats qui étaient au-delà de 40 ans ont été éliminés.
Toutes les provinces sont concernées pour l’organisation de ce concours des magistrats”,
a fait savoir Rose Mutombo Kiese.

Pour éviter les mauvaises surprises après ce concours, la ministre d’Etat, ministre de la Justice et garde des Sceaux a rassuré que des dispositions sont prises pour que règne la transparence dans cette opération et que les meilleurs soient effectivement retenus. « Nous ne voulons pas connaitre l’expérience du passé où les personnes qui n’avaient pas satisfaits étaient recommandées. Puis, elles avaient été extirpées de la magistrature. Le gouvernement de la République attend que le processus de ce concours soit transparent et qu’il y ait équité ».

Depuis quelques semaines, le ministère de la Justice, à travers le Conseil supérieur de la Magistrature, avait ouvert l’enregistrement des candidats magistrats pour relever l’effectif de ces hommes de loi sur l’ensemble de la République ou dans certaines provinces, les juridictions n’étaient pas fonctionnelles faute de magistrat.

Nos tags

Politique
Ceni
Expo Dubaï
Femme
Élection
GUERRE

Le procès de quatre des accusés de l’attentat jihadiste de la ville balnéaire de Grand-Bassam en 2016, le premier commis en Côte d’Ivoire, qui avait fait 19 morts civils dont des ressortissants européens, s’est ouvert mercredi à Abidjan.


Appel d'offres

Maintenance des splits des sites d’Equity BCDC de l’Est, du Nord et du Centre


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.