Le Direct
Radio

Muyaya dénonce la rhétorique mensongère du Rwanda

La réaction du gouvernement de la République démocratique du Congo au communiqué de Kigali est musclée. Le ministre de la Communication et médias, Patrick Muyaya réprime Kigali pour ses ingérences permanentes dans les affaires internes de la RDC.

Par Jeanric Umande

Patrick Muyaya, le ministre de la Communication et médias et porte-parole du gouvernement congolais @Photo Droits tiers.

publié le 26 octobre 2022 à 00:07:00

Kinshasa n’a pas du tout avalé les bêlements de Paul Kagame au sujet de la reprise des hostilités entre les terroristes du M23 et l’armée gouvernementale congolaise. Une communication rwandaise qui suscite le courroux de Kinshasa puisque jugée « contraire aux engagements souscrits dans les différents processus de paix à Nairobi, à Luanda et à New-York autour du président français Emmanuel Macron, ou toutes les  parties ont convenu de mettre fin aux groupes armés notamment le M23 ». Pour Kinshasa, « la teneur de ce communiqué (de Kigali) revèle un aveu clair et irréfutable que c’est le Rwanda qui opère derrière le M23 ». Patrick Muyaya Katembwe justifie sa fureur par le constat selon lequel « un gouvernement étranger prenne la défense d’un groupe armé, de surcroit terroriste, dans un autre Etat ».

Le Rwanda opère derrière le M23

Le comportement excessif de Kigali fâche Kinshasa qui considère que le Rwanda veut lui dénier son devoir légitime de remplir sa mission constitutionnelle de protéger sa population et les institutions légales de la République face à des terroristes qui n’ont pour objectif que de semer mort et désolation. Dans son communiqué rendu public mardi soir à Kinshasa, le gouvernement de la République démocratique du Congo rappelle qu’il n’existe « aucune incitation publique à la haine sur la base de l’appartenance ethnique en RDC » tout en rappelant au gouvernement rwandais que « ses velléités interventionnistes et expansionnistes ne seront jamais tolérées ».

Kinshasa réaffirme son engagement dans les différents processus de paix qui l’engagent avec Kigali jusqu’ici tout en restant déterminée à mettre fin aux activités criminelles et terroristes du M23 soutenu par le Rwanda et à défendre son intégrité territoriale ainsi que sa souveraineté nationale. Enfin, « le gouvernement Tshisekedi prend à témoin la communauté internationale et rappelle à la face du monde que la paix et la stabilité dans sa partie Est sont nécessaires pour la bonne tenue des élections en 2023 ».    

Nos tags

Élection
Ceni
Politique
GUERRE
Agression
Culture
Économie

Une tragédie a frappé la ville de Bukavu, chef-lieu de la province du Sud-Kivu, dans l’est de la RDC. Une mère et ses trois enfants ont péri dans un incendie survenu dans la nuit de dimanche à lundi, a rapporté l’Agence congolaise de presse (ACP) ce lundi 10 juin, citant des sources locales.


Taux de change

DeviseCDF
1 Dollar Usa2,803.00 CDF
1 Euro3,044.90 CDF
1 Yuan384,59 CDF
1 FCFA 4,64 15686 CDF

Appel d'offres

Sélection des fournisseurs des équipements médicaux en faveur des projets du FCP III – Phase transitoire en Ituri et au Sud Kivu


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.