Le Direct
Radio

Médias : deux experts de France Monde renforcent les capacités des agents et cadres de la RTNC

Deux experts de France Monde forment les agents et cadres de la Radio télévision nationale congolaise (RTNC) dans le cadre des réformes initiées par le ministre de la Communication et médias.

Par Alexis Emba

Le ministre de la Communication et médias, Patrick Muyaya, lors de la séance de travail avec les experts de France Monde, avant la formation des agents et cadres de la RTNC @Photo Droits tiers

publié le 4 octobre 2022 à 20:37:20

Le ministre Patrick Muyaya a eu lundi 03 octobre 2022, une séance de travail avec Stéphane Dubun de France Télévisions, ex-directeur de France Info TV et Sébastien Connan, spécialiste programmation France 24, en présence du directeur de ressources humaines de la RTNC, Paul Camile Landu Phaka, qui assume l’intérim du DG en déplacement.

Au cours de cette séance de travail, le patron de la Communication et médias a expliqué à ses hôtes ses attentes par rapport à cette formation. Il a insisté sur l’importance de renforcer les capacités des cadres de la télévision publique qui, a ses yeux, doit demeurer une référence en République démocratique du Congo (RDC).

Cette formation sera assurée pendant cinq jours et est destinée essentiellement aux différents directeurs de programmes de la chaîne nationale. Ces derniers, à leur tour, vont transmettre aux agents les connaissances apprises. À l’issue de cette formation, une nouvelle grille de programme sera appliquée à la RTNC, a indiqué le DRH de la télévision publique .

“Nos échanges ont tourné autour de la RTNC (la Une, la deux et la trois). Avec nos deux partenaires de France Monde, il sera question qu’ils nous apportent leur expérience. Ils vont travailler avec nous suivant notre modèle et nos attentes. Leur apport à la RTNC va beaucoup plus tourner autour de comment améliorer notre grille de programme sur notre chaîne nationale (généraliste), sur la
RTNC 2 (une chaîne de développement) et la RTNC 3 qui se focalise sur les faits des institutions de la République. Dans ces trois chaînes, il y a des programmes différents. Nos partenaires vont donc nous apporter leur expertise pour nous permettre d’améliorer notre travail. Cette formation concerne les directeurs de programmes pour une formation des formateurs pendant cinq jours
, a expliqué Paul Camille Landu.

Quant au contenu de cette formation, les deux experts apportent chacun sa touche particulière. En effet, Sébastien Connan, spécialiste programmation France 24, va se focaliser sur le contenu de la grille de programme. Ce responsable de la programmation chez France 24 est chargé des antennes francophones, arabophones et hispanophones.

Nous allons partager notre expérience (17 ans) et expertise dans le domaine de la télévision. L’objectif est d’aider la RTNC à trouver de nouvelles voies de développement et qu’elle devienne forte à l’image de la Télévision France 1, 2, 3, a-t-il expliqué.

De son côté, Stéphane Dubun de France Télévision, ancien directeur de France Info TV, mettra plus d’accent sur le numérique. Il se base sur son expérience de 6 ans à la tête de la direction de France Info.

“Le groupe France Média Monde et France Télévision, sommes là pour aider la RTNC à réfléchir sur la nouvelle grille, de nouveaux magazines, de nouvelles formes de programmes. Nous mettrons un accent sur l’importance du numérique. En France, nous avons réussi à faire travailler à la fois la télévision, la radio et le numérique. Nous avons créé cet ensemble où le numérique est la première plateforme d’actualité de la France. Comment faire travailler tous ces médias ensemble au service du contenu“, a-t-il dit.

Rappelons que le ministre de la Communication et médias a initié une série de réformes pour la RTNC. Cette réforme a commencé par le changement du logo. Il s’en suivra un changement d’équipements adaptés à la taille et l’importance qu’occupe cette chaîne publique de la République démocratique du Congo. Avec cette formation, la nouvelle grille sera d’application pour emmener cette chaîne à plus d’excellence.

Nos tags

Politique
Ceni
Expo Dubaï
Femme
Élection
GUERRE

Le procès de quatre des accusés de l’attentat jihadiste de la ville balnéaire de Grand-Bassam en 2016, le premier commis en Côte d’Ivoire, qui avait fait 19 morts civils dont des ressortissants européens, s’est ouvert mercredi à Abidjan.


Appel d'offres

Maintenance des splits des sites d’Equity BCDC de l’Est, du Nord et du Centre


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.