Le Direct
Radio

Kinshasa sous les eaux, la mégapole dévisagée

Effroi et stupeur, émoi et frayeur. Même les superlatifs deviennent faibles pour décrire la situation de pluie à Kinshasa. La capitale congolaise est honteusement submergée par les inondations.

Par Patrick Mputu

Les clichés de débordement des eaux de pluie dans quelques contrées de Kinshasa, capitale de la République démocratique du Congo @Photo Droits tiers

publié le 24 octobre 2022 à 17:07:25

Rien qu’au début de la saison pluvieuse, la mégapole se retrouve déjà sous les eaux. Après la pluie torrentielle qui s’est abattue toute la matinée de ce lundi, Kin s’est dévisagée.Triste constat. Curieusement, ce mode de vie est habituel aux Kinois.

Des quartiers ont été submergés par les eaux où les réseaux d’assainissement sont bouchés par les déchets ménagers (plastiques et autres). Les inondations monstrueuses sont signalées dans plusieurs coins de la capitale.

Marasme à Kinshasa…

La plupart des Kinois ont été “bloqués”, plusieurs entrées sont impraticables. Les habitants ne savent pas s’émouvoir. Des dégâts matériels sont enregistrés dans certaines municipalités de la ville-province.

A la Cité verte (dans la commune de Selembao), quelques maisons ont été emportées par les érosions. Le cas est similaire à Makelele (commune de Bandalungwa) où des eaux ont débordé du lit de la rivière et des maisons se sont effondrées.

De plus, après l’averse qui a arrosé la capitale aux premières heures, le boulevard Triomphal ne ressemble plus à rien comme c’est devenu le cas ces derniers temps. Les caniveaux le long des sièges de partis politiques d’à côté, sont bouchés. Pendant un long moment, la circulation a été aussi perturbée sur l’avenue Kasa-Vubu (au niveau de Bandal Tshibangu). La scène est apocalyptique.

Plusieurs analystes estiment que les dégâts causés par les pluies diluviennes rappellent la nécessité d’une meilleure planification urbaine, l’entretien des infrastructures et la gestion des urgences.

Des experts du secteur assurent que les inondations à Kinshasa sont liées à la surpopulation, à l’occupation des terrains et espaces non aedificandi. Des urbanistes contactés par votre média estiment que la solution, c’est la délocalisation des populations qui occupent des terrains inondables vers des surfaces habitables.

Nos tags

Politique
Ceni
Expo Dubaï
Femme
Élection
GUERRE

L’insécurité alimentaire et nutritionnelle faire parmi les fléaux qui gangrènent la République démocratique du Congo depuis des années. Plusieurs provinces touchées par les conflits armés et intercommunautaires sont les plus frappées. Voilà pourquoi, le Réseau de l’alliance parlementaire pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle en République démocratique du Congo (RAPSAN/RDC) a résolu d’impliquer les députés nationaux et les sénateurs dans ce combat contre la faim.


Justice

Contre toute attente, la Cour constitutionnelle donne raison à Pascal Beveraggi dans l’affaire qui l’oppose à Moise Katumbi. Un arrêt controversé est rendu aux forceps. L’acte étonne non seulement les acteurs de la justice mais également des citoyens lambda.

Appel d'offres

Maintenance des splits des sites d’Equity BCDC de l’Est, du Nord et du Centre


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.