Le Direct
Radio

Kasaï : 4 présumés criminels aux arrêts

Quatre présumés bandits à mains armées se trouvent actuellement aux arrêts à Tshikapa au Kasaï.

Par Faustin Nkumbi

Un malfrat arrêté et présenté à l’état-major 2105 régiment de Tshikapa @Photo Ouragan.cd

publié le 18 octobre 2022 à 13:24:47

On les pointe comme auteurs de plusieurs cas d’insécurité signalés depuis une semaine dans la ville de Tshikapa. Dans le groupe de ces malfaiteurs, figure un militaire connu sous le nom de Kabegé

Les quatre criminels ont été présentés lundi 17 octobre 2022 devant le conseil provincial de sécurité. Selon divers témoignages, un des hors-la-loi avait été maîtrisé par un conducteur de moto qui revenait de Salambote. Pourtant, l’homme était armé, mais cela n’a pas dissuadé le conducteur qui avait réussi à le plaquer au sol. Avec le secours d’autres passagers, le malrrat a été ligoté et son arme artisanale ravie. Les militaires venus de Tshikapa l’ont escorté.

Mardi 12 octobre dernier, le président de l’Entente urbaine de football de Tshikapa, Jean Kazadi avait été attaqué. Lui et toute sa famille torturés et ligotés par des malfrats. Au finish, ils ont emporté 500$ + 700.000 FC, et d’importants biens de la maison.

Dans la nuit du mercredi 13 octobre, la residence du député provincial Floribert Lobo a été ciblée par des hommes en uniforme lourdement armés. Le même jour, un vendeur de carburant a subi le même sort. Il a perdu 950$ et plusieurs biens de sa maison.

Le chef de division provinciale de l’Environnement était aussi visé. Mais Patrice Lukunyi Kalala l’a échappé belle car ayant passé nuit à sa première résidence. P1r contre l’acteur de diamant de renommée nationale, Kamoule Inter Bushala Buamba, a vu son agent de sécurité être gravement blessé par balles réelles.

Sur l’avenue Mobutu en face de l’aéroport, un autre acheteur a perdu un colis de diamanat et une somme importante d’argent. Ces malfrats, selon les informations recoupées, dès qu’ils arrivent, ils toquent fortement à la porte en appelant par le responsable par son nom propre. Mais dès qu’ils accèdent, ils exigent l’argent. S’ils ne l’ont pas, ils usent de toutes sortes de menaces pour que celui-ci capitule.

La nouvelle société civile congolaise (NSCC) avait dénoncé la léthargie des autorités locales à intervenir dans ce dossier même plus loin, en projettant une marche de colère contre toutes les autorités responsables de service de sécurité tels que FARDC,PNC, ANR, DGM.

Nos tags

Politique
Ceni
Expo Dubaï
Femme
Élection
GUERRE

Le procès de quatre des accusés de l’attentat jihadiste de la ville balnéaire de Grand-Bassam en 2016, le premier commis en Côte d’Ivoire, qui avait fait 19 morts civils dont des ressortissants européens, s’est ouvert mercredi à Abidjan.


Appel d'offres

Maintenance des splits des sites d’Equity BCDC de l’Est, du Nord et du Centre


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.