Le Direct
Radio

Karega répudié, Mutamba exige plus de fermeté contre Kigali

L’expulsion de Vincent Karega, le diplomate rwandais en poste à Kinshasa est un signal fort de la détermination de notre État à faire face aux défis d’agression, d’occupation illégale de notre territoire et des intentions expansionnistes du Rwanda sur le peuple, les richesses et la souveraineté de notre pays. La mesure est un ouf de soulagement pour Maître Constant Mutamba, le président de la Dynamique progressiste révolutionnaire (DYPRO), une plateforme de l’opposition congolaise. Lui qui s’est toujours battu en première ligne pour qu’on renvoie Karega dans son pays.

Par Jeanric Umande

Mutamba à la tête d’un groupe de manifestants devant l’ambassade du Rwanda à Kinshasa pour exiger l’expulsion de Vincent Karega @Photo Droits tiers.

publié le 30 octobre 2022 à 15:57:05

La DYPRO, opposition républicaine, se dit doublement satisfaite du fait que “cette expulsion intervient en réponse à ses multiples actions et exhortations adressées au chef de l’Etat et au gouvernement de la République”. Dans une déclaration rendue publique dimanche, le président de la DYPRO a “félicité le gouvernement congolais pour cette décision. Cependant, son chef de file exhorte l’exécutif à davantage de fermeté vis-à-vis de tous les pays ennemis aux ambitions bélliqueuses de désintégration de la République démocratique du Congo”.

La Dypro, plus proche des victimes de l’agression

Constant Mutamba Tungunga compatit aux souffrances des millions des populations du Nord-Kivu, “très spécialement celles de Bunagana, Jomba, Rutshuru, Kiwanja et Rumangabo condamnées à l’errance et à l’insécurité gratuites, exposées aux intempéries, aux maladies et à la famine à cause du Rwanda et de ses complices congolais et étrangers très assoiffés du pouvoir”, déclare-t-il. La Dypro invite l’ensemble du peuple congolais à se lever contre cette barbarie rwandaise et à lui barrer la route par tous les moyens de défense et d’autodéfense.

Nos tags

Élection
Ceni
Politique
GUERRE
Agression
Culture
Économie

La cheffe de la Monusco a prévenu mardi le Conseil de sécurité de l’ONU sur le risque d’une extension du conflit à l’échelle régionale si les efforts diplomatiques en cours visant à apaiser les tensions et à trouver des solutions politiques durables aux problèmes qui opposent la RDC et le Rwanda, échouent.


Sécurité

Le chef de l’épiscopat congolais, Mgr Marcel Utembi a suggéré l’introduction d’une prière spéciale pour la paix à la fin de chaque messe à partir du deuxième dimanche de carême. L’initiative vise à mobiliser les fidèles dans une démarche de prière et de réflexion au regard de la situation qui prévaut dans l’est du pays.

Taux de change

DeviseCDF
1 Dollar Usa2657 CDF
1 Euro2 862,83 CDF
1 Yuan369,13 CDF
1 FCFA4,36 CDF

Appel d'offres

Réalisation deux Forages dans la province de Kwango près de la ville de Kenge


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.