Le Direct
Radio

CEEAC : Kinshasa accueille mardi le sommet des chefs d’Etat

Kinshasa, capitale de la République démocratique du Congo (RDC) accueille ce mardi 25 octobre 2022, la 2ème session extraordinaire de la conférence des chefs d’État et de gouvernement de la communauté économique des États de l’Afrique centrale (CEEAC).

Par Alexis Emba

Le président de la République, Félix Tshisekedi qui accueille le sommet des chefs d’Etat de la CEEAC @Photo Droits tiers

publié le 25 octobre 2022 à 05:54:00

Selon des sources concordantes, le sommet est exclusivement consacré au processus de transition politique en République du Tchad, dans le cadre du Conseil de paix et sécurité de l’Afrique centrale (COPAX). Il connaîtra la participation des représentants des 11 pays membres de la CEEAC ainsi que du président de la Commission de l’Union africaine, Moussa Faki Mahamat.

Cette deuxième session extraordinaire qui sera tenue en présentiel, devrait aboutir à la désignation d’un médiateur de la CEEAC en vue d’accompagner le processus politique au Tchad.

Outre le président Mahamat Idriss Deby du Tchad, les présidents Denis Sassou-N’guesso de la République du Congo et Faustin Archange Touadera de la République centrafricaine ont confirmé leur présence à Kinshasa aux côtés de leur homologue Félix Tshisekedi.

D’autres chefs d’Etat sont également annoncés. Déjà ce lundi, Kinshasa accueille la délégation de la Commission de l’Union africaine ainsi que le vice-président du Burundi.

Nos tags

Politique
Ceni
Expo Dubaï
Femme
Élection
GUERRE

L’insécurité alimentaire et nutritionnelle faire parmi les fléaux qui gangrènent la République démocratique du Congo depuis des années. Plusieurs provinces touchées par les conflits armés et intercommunautaires sont les plus frappées. Voilà pourquoi, le Réseau de l’alliance parlementaire pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle en République démocratique du Congo (RAPSAN/RDC) a résolu d’impliquer les députés nationaux et les sénateurs dans ce combat contre la faim.


Justice

Contre toute attente, la Cour constitutionnelle donne raison à Pascal Beveraggi dans l’affaire qui l’oppose à Moise Katumbi. Un arrêt controversé est rendu aux forceps. L’acte étonne non seulement les acteurs de la justice mais également des citoyens lambda.

Appel d'offres

Maintenance des splits des sites d’Equity BCDC de l’Est, du Nord et du Centre


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.