Le Direct
Radio

Bunagana : Frank Diongo voit la solution entre Washington et Moscou

Le héros vivant est très méfiant vis-à-vis de la France qui s’est improvisée médiatrice de la crise entre Kinshasa et Kigali. Frank Diongo Shamba n’a pas du tout apprécié le rapprochement entre Félix Tshisekedi et Paul Kagame dernièrement à New York sous la facilitation du président français, Emmanuel Macron.

Par Jeanric Umande

Franck Diongo, le leader du MLP rejette la médiation française entre les présidents congolais Félix Tshisekedi et rwandais, Paul Kagame @Photo Droits tiers

publié le 2 octobre 2022 à 15:11:04

Le leader du MLP soutient fermement que la solution à la crise sera diplomatique mais en ciblant les véritables maîtres du jeu. « La diplomatie passe inévitablement par l’implication directe et sincère des États-Unis d’Amérique ou alors de la Russie, soit que les Américains et les Russes s’entendent », a réagi Frank Diongo Shamba, president du Mouvement Lumumbiste Progressiste (MLP). Pour ce leader Lumumbiste, la crise sécuritaire qui fragilise la République démocratique du Congo dans sa partie orientale ne pourra trouver d’issue qu’en s’attaquant aux véritables causes de la guerre du M23. C’est ainsi que le radical opposant déconseille les différentes initiatives entreprises jusqu’à présent par le gouvernement congolais estimant que la solution passe absolument par Washington et Moscou. « Ce ne sont pas les Européens, ce n’est pas la force régionale non plus, moins encore la Monusco qui sont la solution à la crise actuelle », a répété le héros vivant.

Au sujet de la balkanisation du pays, Diongo avertit que le peuple congolais n’acceptera pas qu’un seul morceau de sa terre puisse aller au Rwanda. « Nous doutons de la sincérité de la rencontre entre les présidents Tshisekedi et Paul Kagame à New York. Et puis il n’y a même pas eu de communiqué final sur lequel on pouvait analyser. En fait, c’est un rideau de fumée », a-t-il admonesté.

Frank Diongo rejette la médiation d’Emmanuel Macron

La France est présentement malvenue en Afrique, indique Frank Diongo Shamba. Le président du Mouvement Lumumbiste Progressiste persiste et signe : « La France a échoué en Centrafrique, la France a échoué au Burkina-Faso et au Mali. Donc il n’y a pas d’efficacité de la diplomatie française, c’est ainsi que nous disons ne pas croire en la diplomatie européenne », a-t-il catégoriquement rejeté. L’opposant congolais réagissait ainsi à la récente rencontre entre Félix Tshisekedi et Paul Kagame au siège de l’ONU à New York en marge de la 77ème Assemblée générale annuelle de l’Organisation des Nations unies.

Nos tags

Politique
Ceni
Expo Dubaï
Femme
Élection
GUERRE

Le procès de quatre des accusés de l’attentat jihadiste de la ville balnéaire de Grand-Bassam en 2016, le premier commis en Côte d’Ivoire, qui avait fait 19 morts civils dont des ressortissants européens, s’est ouvert mercredi à Abidjan.


Économie

Le ministère de l’Economie a revu à la hausse les prix des carburants terrestres. C’est ce qui ressort de l’arrêté n°039 portant fixation des prix des carburants dans la zone ouest, signé le 28 novembre par Nicolas Kazadi, ministre ad intérim.

Appel d'offres

Maintenance des splits des sites d’Equity BCDC de l’Est, du Nord et du Centre


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.