Le Direct
Radio

Blocs gaziers : Budimbu dévoile le 12 octobre les noms de sociétés qui ont candidaté

Le pari est gagné pour Didier Budimbu. Le ministre des Hydrocarbures dévoile le 12 octobre 2022 les noms des entreprises qui ont candidaté pour les trois blocs gaziers du Graben du lac Kivu.

Par Landry Amisi

Le ministre congolais des Hydrocarbures, Didier Budimbu s’exprimant à la 28è édition de Africa oil week à Cape Town en Afrique du Sud @Photo Droits tiers

publié le 6 octobre 2022 à 08:37:50

L’opération interviendra officiellement deux jours après la clôture du dépôt des candidatures prévues pour le 10 octobre 2022. « L’étape du dépôt des candidatures des sociétés ou consortium à la phase de présélection de trois blocs gaziers du Graben du Lac Kivu sera clôturée ce 10 octobre 2022 et deux jours après aura lieu le dépouillement public des candidatures enregistrées, en direct à la télévision publique, gage de la transparence de la procédure en cours », assure le numéro un des Hyrocarbures lors de la 28ème édition de Africa Oil Week à Cape Town en Afrique du Sud.

Faisant référence au chronogramme des activités, la phase de sélection des blocs gaziers sera suivie par la signature des contrats de partage de production, « CPP » avec les sociétés soumissionnaires, lesquelles seront sélectionnées par la commission ad hoc en charge de l’organisation des Appels d’Offres, à l’issue de l’évaluation de leurs offres techniques et financières.

Par ailleurs, le dépôt des candidatures des sociétés ou consortium intéressés pour les blocs pétroliers ira jusqu’au 29 janvier 2023. Quant à la phase de sélection, Budimbu a assuré que l’attribution des droits d’hydrocarbures d’exploration et d’exploitation se fera par la signature des contrats de partage de production, avec les sociétés soumissionnaires sélectionnées après le dépôt de leurs offres techniques et financières d’ici le mois de juin 2023.

Devant près de 1638 délégués de haut niveau des entreprises du secteur énergétique venus du monde entier, 32 ministres africains, 2 représentants de l’Union africaine ainsi que 84 délégués de la presse internationale, le ministre congolais des Hydrocarbures a garanti aux potentiels investisseurs de la stabilité du régime juridique et fiscal congolais dans le secteur des hydrocarbures. Question, a-t-il ajouté, de sécuriser l’exécution des projets pétroliers dans le but d’aboutir à des partenariats gagnant-gagnant entre les parties.

Pour sa part, la société Espagnole engagée pour la promotion et le marketing des Appels d’Offres dans le cadre d’un contrat d’assistance technique, Xcalibur Multiphysics a présenté le résumé du cadre géologique des blocs pétroliers et gaziers avec un focus sur la disponibilité des données techniques pétrolières pour chaque bassin sédimentaire de la RDC avant l’exposé de la directrice générale de la Sonahydroc SA, Mme Ntanzambi Bizitu sur les actifs du portefeuille de la Société nationale des Hydrocarbures du Congo qu’elle dirige.

Après son discours, Didier Budimbu s’est entretenu à huit clos avec le secrétaire d’État américain en charge des Énergies. Le membre de l’administration Biden a exprimé surtout sa disponibilité à soutenir le processus des Appels d’Offres tout en promettant un accompagnement des États-Unis d’Amérique tenant compte de sa longue expérience dans le secteur énergétique.

Au regard des opportunités d’affaires que présentent la RDC, l’Appel d’Offres en cours est une occasion alléchante, a expliqué Budimbu. Voilà pourquoi cela a suscité un réel intérêt auprès de plusieurs entreprises pétrolières et gazières qui se sont vite enregistrées pour arracher les entrevues avec le patron des hydrocarbures.

Ainsi, le mardi 4 octobre, Budimbu a rencontré le représentant de la société pétrolière chinoise SINOPEC, le plus grand fournisseur des produits pétroliers et pétrochimiques, deuxième plus grand producteur pétrolier et gazier en Chine, le représentant de la société Shell et de délégués de beaucoup d’autres majors dans le secteur. Il faut rappeler que cette 28ème édition de Africa Oil Week était une occasion pour Budimbu de s’entretenir avec les investisseurs venus de quatre coins du monde. Notez que le stand de la RDC, dans son exposition, était parmi les espaces fort attractifs.

Nos tags

Politique
Ceni
Expo Dubaï
Femme
Élection
GUERRE

Le procès de quatre des accusés de l’attentat jihadiste de la ville balnéaire de Grand-Bassam en 2016, le premier commis en Côte d’Ivoire, qui avait fait 19 morts civils dont des ressortissants européens, s’est ouvert mercredi à Abidjan.


Appel d'offres

Maintenance des splits des sites d’Equity BCDC de l’Est, du Nord et du Centre


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.