Le Direct
Radio

2023 : les avis de l’Educiel pris en compte par la CIME

A quelques mois des élections conformément à la Constitution, les questions liées au processus électoral continuent à défrayer la chronique au sein de la société congolaise.

Par Alexis Emba

Rencontre entre les représentants de l’Educiel et de la CIME sur le processus électoral en RDC @Photo Droits tiers.

publié le 9 octobre 2022 à 15:27:14

La Commission d’intégration et de médiation électorale (CIME) et la Commission d’éducation civique et observation électorale (Educiel) se sont rencontrées vendredi 07 octobre au siège de la CIME, à Kinshasa, pour échanger sur les questions liées au processus électoral et la situation sécuritaire dans l’Est du pays. Sous la modération du président de la CIME, Imam Moussa, la délégation de l’Educiel conduite, par son coordonnateur national et porte-parole, Me Carlos Mupili, assisté de coordonnateurs adjoints Thomas Kabingwa et Ernest Nkana, en présence de tous les représentants de six confessions religieuses avec leurs experts, a présenté ses avis et propositions pour sauver le processus électoral qui se trouve, selon lui, dans un chemin très critique vu la pression interne et externe pour organiser les élections dans le délai constitutionnel.

Les membres de cette organisation ont également soulevé les défis à relever surtout ceux relatifs au financement et à la sécurisation électorale et aussi à la confiance entre l’administration électorale et les parties prenantes, tout en respectant le consensus, la transparence, l’inclusivité et la communication. Selon Me Mupili, sa délégation a été satisfaite des échanges riches et fructueux avant d’apprécier le sens élevé d’écoute des pères spirituels qui ont pris en compte les avis et propositions de l’Educiel pour sauver le processus électoral en danger.

S’agissant de questions sécuritaires, Me Carlos Mupili a indiqué que son organisation soutient l’état de siège décrété par le chef de l’Etat dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri, pour restaurer la paix dans cette partie du pays, en proie depuis plusieurs années à l’activisme des groupes armés locaux et étrangers. Cependant, a-t-il dit, l’Educiel réclame la nomination de nouveaux animateurs. Par ailleurs, elle dénonce la campagne de publicité faite par le secrétaire général de l’ONU en faveur de l’agresseur de la RDC car pour Mupili, la force du pays agresseur réside dans la trahison des autorités militaires et politiques congolaises. Le porte-parole de l’Educiel a rappelé que « le mouvement rebelle M23 n’a ni un effectif considérable, moins encore un armement capable de résister face à nos vaillants soldats s’il n’y a pas de trahison ».

D’où, dit-il, le besoin de renforcer les services de renseignements et la culture de la méritocratie dans la promotion des grades en honorant ceux qui payent de leur vie au front. Ces échanges, signale-t-on, font suite aux autres rencontres de consultation entreprises par la CIME dans sa mission de prévention et de médiation des conflits électoraux avec les forces sociales et politiques de la nation.

Nos tags

Élection
Ceni
Politique
GUERRE
Agression
Culture
Économie

L’Observatoire de la liberté de la presse en Afrique (OLPA), a condamné avec véhémence les actes d’intimidation contre une responsable d’un média basé à Goma, capitale du Nord-Kivu, de la part des individus arborant la tenue de la Direction générale des migrations (DGM).


Économie

La Cellule nationale des renseignements financiers (Cenaref) a sensibilisé les magistrats civils et militaires ainsi que les avocats dans la lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme.

Taux de change

DeviseCDF
1 Dollar Usa2,805.00 CDF
1 Euro3,005.84 CDF
1 Yuan386.34 CDF
1 FCFA 4,63 64437 CDF

Appel d'offres

Consultant (firme) pour l’élaboration de l’EIES relative aux travaux prioritaires d’amélioration du système d’alimentation en eau potable de la ville de Kananga


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.