Le Direct
Radio

Tension à Wamba sur la succession de l’évêque Kataka : Geneviève Inagosi, en messagère de la paix, saisit la CENCO

Fille et élue de Wamba, Geneviève Inagosi Bulo Ibambi Kasongo est mobilisée pour faire taire la tension qui monte dans le diocèse catholique de Wamba, à la suite des rumeurs sur la nomination d’un évêque à la tête dudit diocèse. Cette situation risque d’enflammer la contrée ecclésiastique de Wamba.

Par Jeanric Umande

La députée élue de Wamba, Geneviève Inagosi Kasongo lors de son entretien à Kinshasa avec Fridolin Cardinal Ambongo. @ Photo Droits tiers

publié le 15 septembre 2022 à 21:10:03

Il n’y a pas eu messe le dimanche 11 septembre à la cathédrale Saint-Joseph de Wamba. Les fidèles catholiques de ce territoire de la province du Haut-Uele se sont laissés entraîner par des folles rumeurs arguant que le pape François aurait nommé un nouvel évêque issu de la communauté Nande pour succéder à Monseigneur Janvier Kataka Luvete, évêque du diocèse de Wamba et natif de Butembo au Nord-Kivu, rapportent des sources de la société civile locale. Ainsi, aucune messe n’a été célébrée dans le diocèse. “Les fidèles en colère ont scellé les portes pour manifester leur mécontentement”, confirme Patrick Ambaiso Sengina, coordonateur de la société civile du Congo (SOCICO) dans le territoire de Wamba. Joint au téléphone, l’activiste affirme que “la cathédrale a été scellée dans la nuit de samedi à dimanche”. Selon des informations répandues dans la contrée, “on a désigné encore un évêque qui est de la communauté Nande, c’est ce qui a créé le mécontentement de chrétiens qui disent que l’église est devenue comme un royaume là où les mêmes personnes doivent se succéder. A Wamba, il y a des abbés qui ont des qualités pour assumer cette fonction“, a déclaré Patrick Ambaiso Sengina.

Geneviève Inagosi saisit la CENCO pour apaiser la situation

D’abord avec Fridolin Cardinal Ambongo Besungu, archevêque de Kinshasa, la députée nationale Geneviève Inagosi Kasongo a fait, lors d’un entretien, un état des lieux rapide de la situation, avant de suggérer à l’autorité de l’Église de trouver rapidement des solutions pratiques à même de calmer la tension. “En rapport avec la tension qui prévaut au diocèse de Wamba, je voudrais appeler les uns et les autres au calme et à l’apaisement. Selon les informations de sources sûres et autorisées, il n’y a pas eu aujourd’hui une nouvelle nomination d’un évêque dans ce diocèse d’autant plus que l’actuel évêque n’est pas encore à la retraite”, a rassuré l’élue de Wamba. Mme Inagosi reconnaît que Mgr Janvier Kataka a atteint 75 ans et conformément aux règles de l’Église, il a adressé sa lettre de renonciation au Saint-Père qui, jusqu’ici, ne l’a pas encore acceptée et aucune lettre indiquant son acceptation n’est encore publiée par le Vatican, a-t-elle assuré. Ainsi, explique-t-elle, “la célébration du jubilé d’argent de l’évêque de Wamba en juin dernier ne peut pas être considérée comme le début de sa retraite”.

Tête-à-tête Inagosi-Utembi

La députée Geneviève Inagosi Bulo Ibambi Kasongo rassure le peuple catholique de Wamba que la hiérarchie de l’Eglise catholique a entendu son message. “Nous continuons à porter le plaidoyer des chrétiens du diocèse de Wamba auprès des instances de l’Église, il faut donc éviter et alors éviter de poser des actes qui portent préjudice à notre diocèse”, a-t-elle responsablement plaidé. Avec Monseigneur Marcel Utembi Tapa, archevêque de Kisangani et président de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO), Inagosi a reçu des assurances de la haute hiérarchie de l’Eglise dans le sens de l’apaisement. “Nous remercions la hiérarchie de l’Église catholique qui est restée attentive aux cris de fidèles de diocèse de Wamba et qui suit avec attention tout ce qui s’y déroule “, a-t-elle déclaré jeudi à Kinshasa.

De vive voix, la députée lance un appel à la paix, à la cohésion et au sens de responsabilité afin de préserver l’esprit de convivialité et d’harmonie qui a toujours régné entre les fidèles catholiques. “Je voudrais demander et réitérer ma demande auprès de mes frères et sœurs de revenir au bon sentiment, de privilégier la paix et surtout d’utiliser les canaux indiqués pour faire entendre leurs revendications”, a-t-elle exhorté.

Nos tags

Politique
Ceni
Expo Dubaï
Femme
Élection
GUERRE

La Casamance s’est recueillie lundi à la mémoire des près de 1.900 passagers du Sénégal et de multiples nationalités morts 20 ans plus tôt jour pour jour dans le naufrage du Joola, un des pires désastres maritimes civils de l’histoire.


Grogne sociale

“Choqué”, le mot dénote du ton ferme utilisé par Denis Mukwege après la violente répression de la manifestation des médecins du SYNAMED en grève sèche depuis deux mois.

Appel d'offres

Banque centrale du Congo : Avis d’appel d’offres national


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.