Le Direct
Radio

Rome veut renforcer sa coopération judiciaire avec la RDC

Le gouvernement italien veut renforcer sa coopération judiciaire avec la République démocratique du Congo (RDC).

Par Manzu Lydie

La ministre d’État de la Justice et garde des Sceaux, Rose Mutombo Kiese s’entretenant avec l’ambassadeur italien, Alberto Petrangeli dans son cabinet de travail au ministère de la Justice. @Photo Droits tiers

publié le 1 septembre 2022 à 19:04:01

La ministre d’État de la Justice, Rose Mutombo Kiese a échangé jeudi 1er septembre 2022 sur cette question, avec le diplomate italien en poste à Kinshasa, Alberto Petrangeli.

Les deux personnalités ont évalué les sujets touchant au renforcement du partenariat judiciaire entre les deux pays. “C’était une visite de courtoisie à madame la ministre d’État mais aussi une manière pour nous d’évaluer ensemble l’état de la coopération judiciaire entre nos deux pays. Il s’agit pour nous d’examiner comment améliorer et renforcer cette coopération judiciaire”, a ajouté le diplomate italien au sortir de l’audience.

La collaboration judiciaire entre l’Italie et la RDC consistera à échanger des informations pour des cas en cours et des enquêtes judiciaires ouvertes au niveau de la Justice. La coopération concernera aussi les renseignements ou les services des actes juridiques des ressorts de deux pays.

Abordant le cas de l’assassinat de son prédécesseur tué au Nord-Kivu, Alberto Petrangeli a remercié la ministre d’État de la Justice et garde des Sceaux Rose Mutombo Kiese pour la collaboration judiciaire des autorités congolaises et de la police. Quant à savoir si l’Italie pourra se porter partie civile en cas de procès, Alberto Petrangeli a expliqué que la décision relève du gouvernement italien.

Nos tags

Politique
Ceni
Expo Dubaï
Femme
Élection
GUERRE

La Casamance s’est recueillie lundi à la mémoire des près de 1.900 passagers du Sénégal et de multiples nationalités morts 20 ans plus tôt jour pour jour dans le naufrage du Joola, un des pires désastres maritimes civils de l’histoire.


Grogne sociale

“Choqué”, le mot dénote du ton ferme utilisé par Denis Mukwege après la violente répression de la manifestation des médecins du SYNAMED en grève sèche depuis deux mois.

Appel d'offres

Banque centrale du Congo : Avis d’appel d’offres national


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.