Le Direct
Radio

RDC : Sama Lukonde qualifie de ferme le discours de Félix Tshisekedi à l’ONU

Des réactions se multiplient après le discours prononcé mardi 20 septembre 2022 par le président Felix Tshisekedi, à la tribune de l’Assemblée générale des Nations unies, à New-York. Le Premier ministre a rendu un vibrant hommage au chef de l’État, Félix-Antoine Tshisekedi, pour son attitude tranchante sur la résolution de la situation sécuritaire dans l’est de la République démocratique du congo.

Par Alexis Emba

le Premier ministre, Sama Lukonde a présidé la réunion du gouvernement le vendredi 23 septembre 2022 @Photo Droits tiers

publié le 25 septembre 2022 à 18:32:45

Dans sa communication faite vendredi 23 septembre 2022, à la 70ëme réunion du gouvernement, le chef de l’exécutif congolais a indiqué que le speech du président de la République a reflété la clarté, la profondeur, la pertinence et surtout la fermeté. M. Sama a rappelé que le président de la République a, sans ambages, évoqué des questions essentielles touchant la vie nationale, africaine et internationale, spécifiquement la propagation du terrorisme dans le monde, dont la RDC, à travers les agressions de tout genre, est victime notamment de la part du Rwanda directement ou du M23 interposé.

Les ADF n’ont pas également été épargnées. Le Premier ministre congolais a salué, au nom du gouvernement et de toute la nation, cette dénonciation courageuse de l’implication directe et indirecte du Rwanda dans l’agression de notre pays. Il a également salué la juste interpellation faite par le chef de l’État aux organes des Nations unies, plus particulièrement au Conseil de sécurité, pour examiner sans complaisance le rapport des experts du groupe des Nations unies dépêché à cet effet dans l’Est du pays, et d’en tirer toutes les conséquences qui s’imposent.

Le Premier ministre a réaffirmé l’engagement du gouvernement de faire sienne la détermination du président de la République ainsi que la mobilisation tous azimuts du peuple, d’en découdre une fois pour toute, avec les forces négatives y compris jusqu’au sacrifice suprême, afin de mettre définitivement fin au cycle de violence et d’insécurité attisé ou soutenu par le Rwanda dans notre pays.

Nos tags

Politique
Ceni
Expo Dubaï
Femme
Élection
GUERRE

Le procès de quatre des accusés de l’attentat jihadiste de la ville balnéaire de Grand-Bassam en 2016, le premier commis en Côte d’Ivoire, qui avait fait 19 morts civils dont des ressortissants européens, s’est ouvert mercredi à Abidjan.


Appel d'offres

Maintenance des splits des sites d’Equity BCDC de l’Est, du Nord et du Centre


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.