Le Direct
Radio

RDC : A.Makay rend hommage au patriarche Omba Pene Djunga

Le colonel sénateur Omba Pene Djunga, digne fils du Sankuru, décédé le 26 août 2022, à l’âge de 84 ans des suites d’une longue maladie, a été mis en terre vendredi 16 septembre 2022, à sa ferme sîtuée dans la commune de la Nsele.

Par Alexis Emba

Le colonel sénateur Omba Pene Djunga Raymond décédé en août dernier a été inhumé vendredi à Kinshasa @Photo Droits tiers

publié le 16 septembre 2022 à 18:40:46

Plusieurs personnalités lui ont rendu des hommages dignes de son rang. Le secrétaire général de la Ligue des démocrates chrétiens (LDC), Antoine Makay Akoka a, à l’occasion des obsèques, salué la mémoire du patriarche Omba. Très ému, il a retracé l’histoire de l’illustre disparu et présenté sa biographie. Il a indiqué que le colonel sénateur Omba Pene Djunga a été un homme qui n’avait jamais été vaincu. Et en tant que militaire, il n’a jamais reculé d’un pas.

Avec le cœur d’un bon chrétien, dit-il, le patriarche accordait toujours le pardon. Étant son assistant et restant jusqu’au soir de sa vie, l’homme a légué à son heritage politique des valeurs dont l’honnêteté. “Antoine dans la vie, il faut être honnête avec votre propre conscience”, a-t-il révélé à l’assistance venue nombreuse lui rendre les derniers hommages.

Pour Antoine Makay, ses actions resteront toujours gravées dans son coeur. Il lui faudra certainement très longtemps avant de réaliser qu’il est parti. Sans contenir ses larmes, l’assistant Makay dit avoir enregistré les témoignages sur sa générosité, son humilité et surtout sa foi chrétienne.

Que fut Omba Pene Djumba?

Né le 8 avril 1938 à Katako-kombe, le colonel Raymond Omba Pêne Djunga a fait ses études à l’École royale militaire de Bruxelles de 1960 à 1964 et l’École d’administration de 1964 à 1966.

De 1965 à 1969, il a assumé les fonctions de secrétaire de cabinet à la présidence de la République sous le régime de Mobutu.

De 1969 à 1970, il devient administrateur général.
De 1971 à 1975, il est secrétaire particulier du président Mobutu.
Le 1er septembre 1975, il est condamné à mort pour un soi-disant coup d’État monté et manqué. Il sera libéré à l’occasion du 49ème anniversaire du président Mobutu, après quatre ans et demi passés dans la prison de la Cité de l’OUA dans une cellule de 1m de largeur, 2m de longueur et 2,50m de hauteur, sans lit, ni table et chaise.

Le nom OUA de cette prison vient du changement autoritaire de destination des installations construites par Mobutu pour recevoir la réunion de l’OUA en 1967, transformées en une sinistre prison politique où le régime dictatorial commettait toutes les exactions possibles, une bien mauvaise utilisation du nom OUA qui a perturbé les Congolais durant 30 ans. Rendu à la vie civile, il se lance dans la politique en 1992.

Études faites

  1. École militaire royale de Bruxelles , option : administration militaire de 1961-1964.
  2. 1964-1967 : secrétaire général des Forces armées.
  3. 1969-1970 : hautes études de sécurité des frontières USA.
  4. La prison à l’OUA n’était que de passage. C’est à l’Equateur qu’il a fait la prison dans la forêt de Kotakoli.
  5. 1979-1990 : opérateur économique au Sankuru et administrateur d’entreprise. (ETS OPEDU, SODIKAS, FODESA, et CABI)
  6. 1992-1994 : membre de la Conférence nationale souveraine.
  7. 1994-1996 : ministre d’Emploi, travail et prévoyance sociale.
  8. 2002-2003 : membre du dialogue inter-congolais.
  9. 2003-2022 : sénateur.

Le patriarche Omba s’endort éternellement après 84 ans de vie et un parcours élogieux au service de la nation. Il a été réhabilité par l’État congolais de son innocence du coup d’État monté et maqué et de son statut militaire du général d’armée. Une veillée mortuaire a été organisée jeudi 15 septembre au Palais du peuple avant la levée de sa dépouille mortelle vendredi.

Nos tags

Politique
Ceni
Expo Dubaï
Femme
Élection
GUERRE

La Casamance s’est recueillie lundi à la mémoire des près de 1.900 passagers du Sénégal et de multiples nationalités morts 20 ans plus tôt jour pour jour dans le naufrage du Joola, un des pires désastres maritimes civils de l’histoire.


Grogne sociale

“Choqué”, le mot dénote du ton ferme utilisé par Denis Mukwege après la violente répression de la manifestation des médecins du SYNAMED en grève sèche depuis deux mois.

Appel d'offres

Banque centrale du Congo : Avis d’appel d’offres national


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.