Le Direct
Radio

Porte-parolat du chef de l’État : qui pour succéder à TKMYY ?

A la lumière des dernières ordonnances présidentielles portant mise en place dans les entreprises publiques de l’État, le journaliste Kasongo Mwema Yamba-Yamba a été élevé au poste de président du Conseil d’administration de l’Agence congolaise de presse (ACP). Ce qui laisse le prestigieux poste de porte-parole bien ouvert au cabinet présidentiel.

Par Jeanric Umande

Qui va remplacer Tharcisse Kasongo Mwema Yamba-Yamba, le porte-parole-parole sortant du président Félix Tshisekedi nommé PCA à l’Agence congolaise de presse. @Photo Droits tiers

publié le 6 septembre 2022 à 16:41:00

Madame Tina Salama, porte-parole adjointe assurera la soudure de la fonction en attendant que le président de la République ne désigne son nouveau mandataire de la parole présidentielle. Le poste est convoité certes, mais il est surtout une fonction délicate qui ne tolère aucune faute. Faute d’arguments, faute d’analyse, faute d’appréciation et surtout toute faute de déconnexion communicationelle par rapport à la pensée présidentielle. “Car, il y a ce que le président pense et ce que le président dit”.

Pas facile d’être porte-parole de Félix Tshisekedi

A lui seul, Félix Tshisekedi brasse plusieurs fonctions constitutionnelles. Président de la République, commandant suprême des Forces armées de la République démocratique du Congo et de la Police nationale congolaise ; magistrat suprême ; chef de l’État ; garant de la nation. Il est donc question de savoir manipuler la parole présidentielle dans ses différents contextes fonctionnels. En outre, Félix Tshisekedi jouit de plusieurs autres nominations soit à titre honorifique (cas de Premier sportif de la République…), soit par mandat transnational. Président de l’Union africaine, de la CEEAC, de la SADC etc. Autant de défis de mission qui attendent le futur porte-parole du chef de l’État.

Tina Salama, Thierry Monsenepwo, Érick Nyindu…

Difficile de pronostiquer avec ferme précision sur la personne qui va succéder à Tharcisse Kasongo Mwema Yamba-Yamba. Plusieurs noms circulent. C’est le cas de son adjointe qui, naturellement hériterait sans polémique la fonction de son ancien titulaire. Mais cela ne suffit pas au regard de la dimension multifonctionnelle du poste. Lié directement à la personne du président de la République, le porte-parole du chef de l’État est un haut fonctionnaire politique du cabinet présidentiel. Sa nomination est fonction de plusieurs aléas. Contexte politique, échéances électorales ou enjeux internationaux. L’autre nom cité est celui du brillant communicateur de l’Union sacrée, Jean-Thierry Monsenepwo Mototo. Journaliste professionnel d’une éloquence pointue à la saveur patriotique, le leader de la jeunesse de la CCU fait aussi partie de ceux qui sont pressentis au porte-parolat. Sans oublier le directeur de la communication présidentielle, Érick Nyindu.

Rôle du porte-parole du chef de l’État

C’est avant tout de veiller à ce que les annonces présidentielles soient faites de la manière la plus appropriée et en recherchant à maximiser l’impact favorable des messages (et donc de minimiser l’impact défavorable). Les excellents porte-paroles comprennent que leur rôle est de réduire les informations à l’essentiel, en simplifiant sans jamais bêtifier. Ils s’efforcent de ne pas tout dire, car cela rendrait le message confus et embrouillerait le public. Le rôle du porte-parole du chef de l’État est d’amplifier intelligemment la parole du président.

Nos tags

Politique
Ceni
Expo Dubaï
Femme
Élection
GUERRE

La Casamance s’est recueillie lundi à la mémoire des près de 1.900 passagers du Sénégal et de multiples nationalités morts 20 ans plus tôt jour pour jour dans le naufrage du Joola, un des pires désastres maritimes civils de l’histoire.


Politique

C’est officiel . Le procureur de la Cour pénale internationale (CPI) a été officiellement saisi par une plainte de la Dynamique progressiste révolutionnaire contre le président de la République du Rwanda, Paul Kagame. Le regroupement politique accuse le chef de l’État rwandais de crimes de guerre, crimes contre l’humanité et crimes d’agression commis dans la partie Est de la République démocratique du Congo (RDC).

Appel d'offres

Banque centrale du Congo : Avis d’appel d’offres national


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.