Le Direct
Radio

Les “Généraux de Victoria Eleison” décidés à pérenniser l’œuvre de King Kester

Les anciens musiciens de l’orchestre Victoria Eleison veulent pérenniser l’œuvre de leur formateur, King Kester Emeneya.

Par Saint Hervé M’Buy

Une représentativité du staff des Généraux de Victoria Eleison @Photo Ouragan.cd

publié le 24 septembre 2022 à 20:21:03

En effet, réunis sous le label “Généraux de Victoria Eleison”, huit ans après la disparition de la star congolaise de musique “Muntu wa Zamani”, ces chanteurs sont attendus le 8 février 2023, à Kinshasa  pour une programmation en hommage à King Kester Emeneya.  

Nous annonçons l’arrivée très prochainement des artistes qui se retrouvent sous un label “Les Généraux” que vous allez désormais adopter en les appelant les “Généraux Victoria Eleison”, a confirmé à Ouragan.cd, Armand Buka, l’un des initiateurs du projet. L’orateur a confirmé que c’est depuis le mois de mai 2022 que cette structure culturelle “Les Généraux de Victoria Eleison” existe de façon officielle auprès des institutions publiques. Le rappel de troupes aura donc lieu le 13 février 2023. Ces généraux qui viendront de différents coins du monde, vont s’incliner devant la tombe de leur leader.

D’ores et déjà, Willy Ebondaki, venu pour représenter ses collègues de l’Europe, s’est félicité de cette initiative qui va redorer l’image de King Kester Emeneya. Cette programmation aux horizons 2023 va déboucher sur l’enregistrement d’un album pour parachever l’œuvre laissée par le King “This is me”.

Artiste musicien congolais de renommée internationale, Jean-Baptiste Emeneya Mubiala, plus connu sous le nom de King Kester Emeneya, a marqué son temps. Il reste un modèle particulièrement pour la jeunesse de Kikwit. “Ya Jean Kwa Mambu” pour les intimes, a connu une carrière musicale remarquable, par ses chansons à thème. King Kester Emeneya est né le 23 novembre 1956 à Kikwit en République démocratique du Kongo. Il est mort le 13 février 2014 à Paris en France. Il était parmi les chanteurs les plus talentueux de ces trois dernières décennies. Le roi de “Masatomo” s’illustrait par une meilleure voix lourde. Même après sa mort, il continue à marquer les mélomanes congolais dans les morceaux comme “Milena”, “Amena”, “Ndako ya ndele”, “Dembela”, “Teint de bronze”, “Dikando”, “Ngonda”, “La Runda”, “Fleur d’été”, “Ngabelo”, “Sabola milimu mawa”, “Okosi ngai mfumu”, “Kimpiatu” et cetera.

“Kwangolo Zonso” fut le fondateur du groupe musical Victoria Eleison. Son nom et ses œuvres anthologiques resteront gravés à jamais dans la mémoire des Congolais. Ses différentes interventions dans les médias laissent transparaitre la richesse et la profondeur de cet artiste hors de commun. Il a marqué sa renommée sur la scène internationale. Ses œuvres séduisent le cœur des mélomanes et les plongent dans des méditations sur la vie. King Kester Emeneya était un artiste à plusieurs casquettes moralisateur, chorégraphe et prêtre de la sape, de la religion “Kitendi” (amateur des vêtements de grands couturiers mondialement connus). Il était considéré comme l’un des précurseurs de ce culte de la sape aux côtés de défunts Jules Wembadio “Papa Wemba” et “Stervos Nyarkos”.

Nos tags

Politique
Ceni
Expo Dubaï
Femme
Élection
GUERRE

Le procès de quatre des accusés de l’attentat jihadiste de la ville balnéaire de Grand-Bassam en 2016, le premier commis en Côte d’Ivoire, qui avait fait 19 morts civils dont des ressortissants européens, s’est ouvert mercredi à Abidjan.


Appel d'offres

Maintenance des splits des sites d’Equity BCDC de l’Est, du Nord et du Centre


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.