Le Direct
Radio

Le renforcement de la coopération sino-africaine stimule le développement de la chaîne d’approvisionnement en Afrique

Une coopération plus étroite entre la Chine et l’Afrique stimule les chaînes d’approvisionnement de l’Afrique en dépit des différents vents contraires, selon un rapport publié récemment, intitulé “L’investissement chinois en Afrique (2022) : la coopération Chine-Afrique du point de vue de la chaîne d’approvisionnement”, par le Conseil d’affaires Chine-Afrique.

publié le 26 septembre 2022 à 14:56:30

Les chaînes d’approvisionnement africaines sont sous pression, selon le rapport, qui cite des facteurs négatifs tels que les maladies, les conflits régionaux et les problèmes logistiques, indiquant toutefois, que compte tenu de sa croissance démographique rapide, l’Afrique reste un marché idéal pour les investissements dans la chaîne d’approvisionnement avec un potentiel important.
 
Le rapport met en évidence les contributions chinoises, tant au niveau politique qu’au niveau local, qui jouent un rôle crucial dans la stimulation du développement de la chaîne d’approvisionnement en Afrique. D’après la source, grâce au Forum sur la coopération Chine-Afrique, à l’Initiative “la Ceinture et la Route” et à d’autres efforts gouvernementaux, la Chine et l’Afrique sont parvenues à une coopération pratique dans un large éventail de domaines, en particulier dans le développement de l’industrie et de la chaîne d’approvisionnement.
 
Une coopération plus étroite dans le cadre de “la Ceinture et la Route” entre la Chine et les pays africains “jouera un rôle important dans la construction d’un continent africain plus intégré et dans la connexion de l’Afrique aux chaînes d’approvisionnement mondiales”, note le rapport.
 

La Chine annule 23 prêts contractés par plusieurs pays africains
 

Par ailleurs, la source poursuit que la Chine a annoncé l’annulation de la dette de plusieurs pays africains. L’annonce a été faite le 18 août dernier par le chef de la diplomatie chinoise Wang Yi à l’occasion d’une réunion de coordination de la coopération sino-africaine. 
 
Selon la source, 23 prêts accordés à 17 pays africains et arrivés à échéance à la fin de l’année 2021, sont purement et simplement annulés, indiquant qu’il s’agit d’importants montants estimés à des milliards de dollars. Premier créancier de l’Afrique, la Chine s’était déjà engagée, par le passé, à des opérations de restructuration de dettes, au Congo, en Angola ou encore dernièrement en Zambie.
 
La même source poursuit que sur le continent africain, ces créances totales sont évaluées à 150 milliards de dollars depuis le début des années 2000 et que la Chine a intensifié ces dernières années ses investissements sur le continent. Les Etats africains avaient lancé en 2020, en pleine pandémie de covid-19, un appel aux partenaires internationaux pour procéder à l’annulation de leurs dettes afin de permettre aux économies africaines de faire face à la crise économique créée par la pandémie. 

Les neuf programmes annoncés en 2021 renforcent la coopération sino-africaine, selon la VP de la Commission de l’UA

En outre, les neuf programmes de coopération sino-africains annoncés l’an dernier stimulent la coopération bilatérale tous azimuts, a estimé la vice-présidente de la Commission de l’Union africaine, Monique Nsanzabaganwa, dans un récent entretien à Xinhua.
 
Récemment, une réunion des coordinateurs s’est tenue avec succès pour faire avancer le suivi de la 8ème conférence ministérielle du Forum sur la coopération sino-africaine (FCSA) organisée en novembre dernier à Dakar, où la Chine a dévoilé ce programme visant à renforcer la coopération sino-africaine en matière de réduction de la pauvreté, de développement agricole et d’innovation numérique.

La Chine soutient vraiment l’Afrique, non seulement pour faire face à la pandémie lorsqu’elle s’est déclarée il y a deux ans, mais aussi pour continuer à soutenir et à renforcer la capacité de l’Afrique à gérer la pandémie et à industrialiser la production de produits pharmaceutiques, de vaccins et d’autres articles médicaux, comme les équipements de protection, a-t-elle dit.

La vice-présidente de la Commission de l’UA a ajouté que la coopération sino-africaine en matière d’agriculture et de réduction de la pauvreté constituait également une autre des priorités parmi ces neuf programmes qui peut être complémentaire des priorités de développement continental de l’Afrique.
 
Cela peut aider à concrétiser l’aspiration de l’Afrique à l’autosuffisance en exploitant ses propres ressources naturelles, a estimé Mme Nsanzabaganwa.
 
« C’est un domaine où cette coopération entre l’Afrique et la Chine peut vraiment être très utile et nous l’attendons avec impatience, surtout en cette période où le monde est confronté à des perturbations en termes de distribution de nourriture via les chaînes logistiques », a-t-elle poursuivi.
 
En termes de commerce et d’investissement, la Chine a soutenu la mise en place de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECA) destinée à stimuler le commerce entre les pays africains, selon Mme Nsanzabaganwa.
 
La ZLECA, un marché rassemblant les 1,3 milliard d’habitants du continent, favorisera également le développement de “projets de commerce, d’investissement et d’industrialisation entre l’Afrique et la Chine”, a-t-elle en outre ajouté.
 

Nos tags

Politique
Ceni
Expo Dubaï
Femme
Élection
GUERRE

Le procès de quatre des accusés de l’attentat jihadiste de la ville balnéaire de Grand-Bassam en 2016, le premier commis en Côte d’Ivoire, qui avait fait 19 morts civils dont des ressortissants européens, s’est ouvert mercredi à Abidjan.


Économie

Le ministère de l’Economie a revu à la hausse les prix des carburants terrestres. C’est ce qui ressort de l’arrêté n°039 portant fixation des prix des carburants dans la zone ouest, signé le 28 novembre par Nicolas Kazadi, ministre ad intérim.

Appel d'offres

Maintenance des splits des sites d’Equity BCDC de l’Est, du Nord et du Centre


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.