Le Direct
Radio

États généraux des sports : les femmes apportent leur contribution

Les états généraux des sports tendent vers la fin. A l’honneur, les femmes se sont décidées jeudi 01 septembre 2022, d’apporter leur pierre à l’édifice avec des contributions efficaces tant en commissions qu’en plénière.

Par Charles masudi

Les femmes dans les sports aux états généraux des sports. @ Photo Droits tiers

publié le 2 septembre 2022 à 19:04:27

Mme Mado Ekene, responsable de ces femmes congolaises conviées aux travaux de Kisantu, a fait savoir qu’elles sont présentes dans toutes les six commissions. Pour elle, le moment est venu afin que la femme trouve sa place dans le microcosme sportif congolais.

Néanmoins, ces représentantes de toutes les femmes du pays, responsables de diverses structures sportives, avouent qu’elles ont, pendant longtemps, négligé le rôle qu’elles étaient censées jouer dans le monde sportif. Désormais, elles comptent rectifier le tir grâce à ces assises.

Venues de différentes provinces, les femmes ont relevé les désidérata et difficultés que rencontrent le pays dans le secteur sportif. Avec conviction, elles pensent qu’après les dernières résolutions, elles feront entendre leurs voix en faisant adopter des lois à l’assemblée générale statutaire.

Loin de médias, les derniers travaux dans les différentes commissions ont été présentés en plénière de clôture de ce troisième jour, où les confrontations d’idées et l’opposition des résolutions ont été faites en attendant la décision de l’assemblée statutaire prévue vendredi 2 septembre 2022. La clôture des travaux interviendra le samedi 3 septembre 2022, sauf imprévu.


Nos tags

Politique
Ceni
Expo Dubaï
Femme
Élection
GUERRE

L’insécurité alimentaire et nutritionnelle faire parmi les fléaux qui gangrènent la République démocratique du Congo depuis des années. Plusieurs provinces touchées par les conflits armés et intercommunautaires sont les plus frappées. Voilà pourquoi, le Réseau de l’alliance parlementaire pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle en République démocratique du Congo (RAPSAN/RDC) a résolu d’impliquer les députés nationaux et les sénateurs dans ce combat contre la faim.


GUERRE

Après cinq jours de trêve, des combats à l’arme lourde ont repris jeudi dans l’est de la République démocratique du Congo entre le M23 et l’armée congolaise, qui a accusé ces rebelles d’avoir massacré mardi au moins 50 civils.

Appel d'offres

Maintenance des splits des sites d’Equity BCDC de l’Est, du Nord et du Centre


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.