Le Direct
Radio

Equateur : le président limoge le ministre de l’Intérieur après un féminicide

Le président équatorien Guillermo Lasso a annoncé vendredi l’éviction de son ministre de l’Intérieur Patricio Carrillo et de hauts gradés de la police à la suite du meurtre d’une avocate dans une école de formation de la police.

Par AFP avec Ouragan

Elizabeth Otavalo (C), mère de l’avocate assassinée María Belén Bernal, accompagnée d’amis et de parents, pleure alors que son corps est transporté lors de son cortège funèbre près du cimetière de Monte Olivo, au nord de Quito, le 23 septembre 2022. – Une jeune Une avocate a été retrouvée assassinée en Équateur 10 jours après sa disparition, a annoncé mercredi le gouvernement, lors du dernier fémicide dans un pays en proie à la violence contre les femmes. Le corps de Maria Belen Bernal, âgée de 34 ans, a été retrouvé sur une colline à environ cinq kilomètres (3,1 miles) de l’école de formation de la police de Quito où elle a disparu le 11 septembre lors d’une visite à son mari là-bas, a déclaré le ministre de l’Intérieur Patricio Carrillo @Photo de RODRIGO BUENDIA / AFP

publié le 24 septembre 2022 à 13:20:02

Le général Patricio Carrillo a consacré sa vie et sa loyauté à l’idéal d’un pays sûr. Cependant, après les événements de ces derniers jours, j’ai décidé que son service prendrait fin aujourd’hui, a déclaré M. Lasso sur une chaîne de télévision nationale.

Le président a qualifié de “féminicide” le meurtre de Maria Belen Bernal, retrouvée morte mercredi après avoir disparu il y a une dizaine de jours dans une école de police de Quito.

Plus tôt dans la journée, le président – qui est rentré en Equateur en soirée après avoir assisté à l’Assemblée générale des Nations unies – a ordonné le limogeage de deux généraux de police et a demandé la démission du haut commandement de la police.

J’ai demandé aux commandants de police de mettre leurs postes à disposition, en présentant leurs démissions respectives, a-t-il déclaré.

Le corps de l’avocate de 34 ans, morte étranglée, a été retrouvé sur une colline de la banlieue de la capitale, à environ 5 km de l’Ecole supérieure de police (ESP) où elle était venue retrouver son mari, le lieutenant Germán Cáceres.

Celui-ci, aujourd’hui principal suspect, est en fuite dans cette affaire devenue un nouvel étendard de la lutte contre les féminicides dans le pays.

L’Equateur connaît des taux élevés de violences sexistes. Selon le bureau du procureur général, au moins 573 féminicides ont été commis depuis 2014, date à laquelle ce crime est entré dans le code pénal équatorien.

Mais selon la Fondation Aldea, une organisation de défense des droits, 206 féminicides ont été enregistrés depuis le début de l’année.

Ces décisions ne sont que la première étape d’un long chemin à parcourir pour transformer notre police nationale et guérir en tant que pays, a déclaré M. Lasso à la presse.

Le président a également donné au commandant de la police, le général Fausto Salinas, un délai d’“une semaine pour fournir des résultats définitifs qui permettront la capture de Germán Cáceres”.

Nos tags

Politique
Ceni
Expo Dubaï
Femme
Élection
GUERRE

Le procès de quatre des accusés de l’attentat jihadiste de la ville balnéaire de Grand-Bassam en 2016, le premier commis en Côte d’Ivoire, qui avait fait 19 morts civils dont des ressortissants européens, s’est ouvert mercredi à Abidjan.


Économie

Le ministère de l’Economie a revu à la hausse les prix des carburants terrestres. C’est ce qui ressort de l’arrêté n°039 portant fixation des prix des carburants dans la zone ouest, signé le 28 novembre par Nicolas Kazadi, ministre ad intérim.

Appel d'offres

Maintenance des splits des sites d’Equity BCDC de l’Est, du Nord et du Centre


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.