Le Direct
Radio

Enjeux électoraux : la DYPRO peaufine des stratégies pour les futures élections

Des partis et regroupements politiques, membres de la Dynamique progressiste révolutionnaire (DYPRO), peaufinent des stratégies pour des futures élections.

Par Alexis Emba

Le président national de la Dynamique progressiste révolutionnaire, Me Constant Mutamba a présidé la réunion avec les représentants des partis et regroupements politiques, membres de l’opposition républicaine @Photo Droits tiers

publié le 20 septembre 2022 à 15:32:46

Le président national de cette plateforme politique, Me Constant Mutamba a exprimé clairement ses ambitions lundi 19 septembre 2022, à Ouragan.cd, en marge de la réunion hebdomadaire qu’il a présidée avec des représentants des partis et regroupements politiques, membres de l’opposition républicaine, au quartier général de la Dynamique progressiste révolutionnaire (DYPRO), à Kinshasa. “L’essentiel à retenir est que l’opposition républicaine est en train de se mettre en ordre de bataille pour rafler des sièges lors des élections de 2023. Nous croyons aux élections inclusives, lesquelles devont se tenir dans le délai constitutionnel. Nous avions pris notre courage en déléguant nos représentants pas le moindre, au bureau de la CENI afin de débloquer le processus électoral”, a dit Me Mutamba. Il a souligné que sa plateforme politique constitue une force majeure au sein de l’opposition qui est plurielle car elle est arrivée à débloquer le processus électoral après un retard de 24 mois pour la mise en place du bureau de la centrale électorale.

Le fervent opposant a, par ailleurs, fait savoir que la DYPRO n’a pas pris la part du lion dans l’actuel bureau de la CENI car les postes ont été ouverts à toute l’opposition dans sa diversité. “Les postes étaient ouverts à toute l’opposition dans sa pluralité. L’Assemblée nationale avait lancé un appel à candidature à l’égard de toute l’opposition, mais il y en a eu de ceux qui voulaient faire de problèmes alors que nous, nous étions épris du patriotisme, de l’esprit républicain car nous voulions que les choses avancent parce que les débats politiques avaient bloqué le processus électoral pendant 24 mois. Il fallait donc se décider pour donner au peuple des élections dans le délai constitutionnel. Notre plateforme politique en tant qu’opposition républicaine s’était assumée en envoyant ses représentants à la CENI”, a-t-il expliqué.

Le président national de la DYPRO reste déterminé et engagé dans le processus électoral afin de pousser la CENI à offrir au peuple congolais des élections dignes. Pour cela, il multiplie des rencontres avec des acteurs politiques, des chefs de confessions religieuses et autres personnalités pour la mutualisation des efforts afin d’avoir des élections inclusives et dans le délai constitutionnel.

Nos tags

Politique
Ceni
Expo Dubaï
Femme
Élection
GUERRE

La Casamance s’est recueillie lundi à la mémoire des près de 1.900 passagers du Sénégal et de multiples nationalités morts 20 ans plus tôt jour pour jour dans le naufrage du Joola, un des pires désastres maritimes civils de l’histoire.


Nation

En marge de la journée mondiale de lutte contre la rage célébrée le 28 septembre de chaque année, le ministre de la Pêche et élevage a appelé les Congolais à faire vacciner leurs chiens pour sauver non seulement les vies humaines mais surtout économiser le peu de ressources financières dont disposent les foyers.

Appel d'offres

Banque centrale du Congo : Avis d’appel d’offres national


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.