Le Direct
Radio

Élections 2023 : la DYPRO en concertation lundi avec la CIME

Le processus électoral et la situation sociopolitique seront au menu de l’échange entre le président national de la Dynamique progressiste révolutionnaire (DYPRO) et une délégation de la Commission d’intégrité et médiation électorale (CIME) conduite par son président, Imam Moussa Rachidi et les chefs des confessions religieuses, Révérend Dodo Kamba.

Par Alexis Emba

Me Constant Mutamba, président national de la DYPRO, devant ses militants lors d’une matinée politique de sensibilisation à Kinsha @Photo Droits tiers.

publié le 11 septembre 2022 à 12:10:00

Me Constant Mutamba Tungunga a annoncé cette nouvelle à travers un communiqué dont une copie est parvenue samedi 09 septembre 2022, à Ouragan.cd.

“(……) Y faisant suite, nous vous informons que notre plateforme, la Dynamique progressiste révolutionnaire (DYPRO) sera heureuse d’accueillir officiellement votre délégation le lundi 12 septembre 2022, à 13 heures précises, à son quartier général situé n°11 avenue Révolution, quartier socimat, dans la commune de la Gombe, pour un échange approfondi”, peut-on lire dans sa lettre en réponse adressée au président de la CIME.

La DYPRO, par le truchement de son président, s’est résolument engagée dans une approche républicaine face aux enjeux électoraux afin d’avoir des élections crédibles et apaisées en 2023. A cet effet, Me Mutamba entreprend depuis un temps des actions tendant à rapprocher tous les partenaires politiques autour d’un consensus pour un processus électoral responsable éloigné de tous les écueils constatés lors des précédents scrutins ayant conduit à des contestations sans cesse de la légitimité des dirigeants élus.

Nos tags

Élection
Ceni
Politique
GUERRE
Agression
Culture
Économie

Le professeur Noël Tiani Mwadiamvita a honoré le DG Junior Mata d’une visite mémorable à son office le mercredi 28 février 2024.


Élection

Kadima joue bien à la comédie. Après le tripatouillage des résultats des élections du 20 décembre, le chef de la CENI veut se donner bonne conscience. Au lieu de condamner d’abord la vaste tricherie opérée à l’interne avec des machines à voter données aux candidats, le bureau Kadima promet des sanctions exemplaires contre certains candidats sénateurs, gouverneurs et vice-gouverneurs de provinces pour des actes de corruption auprès des grands électeurs que sont les députés provinciaux en échange de leurs suffrages. Une pure distraction.

Taux de change

DeviseCDF
1 Dollar Usa2656 CDF
1 Euro2 876,32 CDF
1 Yuan369,08 CDF
1 FCFA4,38 CDF

Appel d'offres

Avis de Vente


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.