Le Direct
Radio

CINEF 6 pour l’industrialisation du cinéma congolais

La 6ème édition du Festival du Cinéma au féminin (CINEF) compte sur la conjugaison des forces pour assurer le développement économique de l’industrie cinématographique en République démocratique du Congo.

Par Saint Hervé M’Buy

L’affiche du Festival du Cinef. @ Photo Droits tiers

publié le 6 septembre 2022 à 19:35:34

La manifestation se déroule du 03 au 10 septembre 2020 dans la ville province de Kinshasa, sous le thème «l’industrialisation du cinéma congolais». Cette édition axée sur “l’économie” tient à donner un ton de renouveau à ce métier en offrant aux producteurs du cinéma congolais des opportunités dans un contexte de convivialité. “Ce processus de rassemblement de force va porter aussi un accent remarquable sur la population qui est considérée jusqu’à présent comme un bénéfice palpable pour le développement économique”, a déclaré dans son mot d’ouverture, la directrice du CINEF, Clarisse Muvuba dans la salle de spectacles du Palais du Meuple.

Approchée par Ouragan.cd, la cheffe du CINEF n’a pas manqué de faire mention de quelques soucis notamment lié à l’organisation de ce festival. Aussi, elle n’a pas loupé l’occasion d’exprimer sa désolation à l’égard du ministère des PME qui a désisté à la dernière minute pour les accompagner dans cette organisation culturelle. “Puisqu’on espérait l’accompagnement du ministère des PME avec qui on a travaillé durant près de 5 mois entre autres pour l’organisation des panels. Ce n’est qu’à la dernière minute qu’ils vont nous dire qu’ils n’ont pas de ligne budgétaire. Connaissant notre pays avec ses déceptions, rien de surprenant tout de même … .mais heureusement qu’on avait pensé au plan B. Le plan B, c’était de le faire au centre Wallonie Bruxelles. Il a accepté d’accueillir le panel”, a déploré Clarisse Muvuba.

Pour le représentant de la ministre de la Culture, arts et patrimoines, Magloire Paluku, il est question durant le festival de recruter par l’entremise des femmes, des administrateurs et des animateurs de l’industrie cinématographique en RDC avec leurs extensions. Pour l’orateur, son institution attend les résultats qui sortiront de différents panels en vue de relancer la gloire du cinéma congolais.

La secrétaire générale de l’Institut français de Kinshasa (IFK), Marion Doverne a, pour sa part, expliqué que l’organisation de cette édition vient répondre aux multiples questions relatives aux difficultés rencontrées par les femmes dans cet art, notamment la problématique de faible représentativité des femmes dans ce domaine ou encore le moindre financement des réalisatrices comparativement aux réalisateurs.

Le menu des activités de cette 6ème édition du Festival du cinéma au féminin se présente de  la manière suivante : du 4 au 9 septembre, projection des films à cineplus et à la 7e rue Limete place commerciale ; du 5 au 9 septembre : projection à Wallonie-Bruxelles de Kinshasa et du 6 au 9 septembre, à l’Institut français de Kinshasa.

Nos tags

Politique
Ceni
Expo Dubaï
Femme
Élection
GUERRE

La Casamance s’est recueillie lundi à la mémoire des près de 1.900 passagers du Sénégal et de multiples nationalités morts 20 ans plus tôt jour pour jour dans le naufrage du Joola, un des pires désastres maritimes civils de l’histoire.


Grogne sociale

“Choqué”, le mot dénote du ton ferme utilisé par Denis Mukwege après la violente répression de la manifestation des médecins du SYNAMED en grève sèche depuis deux mois.

Appel d'offres

Banque centrale du Congo : Avis d’appel d’offres national


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.