Le Direct
Radio

Christelle Muabilu, une étoile montante symbole de la compétence

Elle est sur les traces de son père. Christelle Muabilu a réussi à marquer la chronique politique du sérail national.

Par Jeanric Umande

Ex-DG de la Rtga, Christelle Muabilu à été nommée tout récemment DGA de l’Office congolais de contrôle par le président Félix Tshisekedi. @Photo Droits tiers

publié le 8 septembre 2022 à 10:34:37

Doublement diplômée ( licence à l’Université Tswane de Pretoria en Afrique du Sud -Management Sciences et licence en Économie à l’UNINSA – University of South Africa), la polyglotte force le respect et l’admiration. Son éloquence et sa pugnacité sont telles qu’elle se fait remarquer à première vue et fascine. Pour méritocratie, Christelle Muabilu assure. “Ceux qui ont fréquenté la personne s’étonnent qu’elle soit si rapidement jugée avec dureté par quelques médias sensationnels avec une bonne dose de machisme, de sexisme, voire de misogynie de la part aussi d’une certaine classe politique”. Outre le fait d’être considérée comme l’une des femmes d’exception de notre époque, Christelle Muabilu est également une artisane active de la préservation du plus imposant groupe de presse de la République démocratique du Congo de la période post-conflit. Le groupe de presse L’Avenir fondé par son père est une puissante machine médiatique qui a contribué significativement aux efforts de réunification du territoire national.

Projecteurs sur Christelle Muabilu

De toutes les personnalités récemment nommées par le président de la République, quatre femmes ont retenu l’attention de l’autorité suprême parmi lesquelles figure Christelle, bien que fille du ministre de l’urbanisme et habitat, Pius Muabilu Mbayu. Elle est un choix éclairé pour ses qualités multidimensionnelles. Femme politique, entrepreneure, patronne d’entreprise et gestionnaire des projets. Elle passe pour une compétente à briguer des très hautes fonctions d’État. Avant sa nomination, elle avait déjà retenu bien d’attentions. Présente aux côtés des plus vulnérables, Christelle ne se prive d’aucune occasion pour soulager les souffrances des plus démunis. C’est son côté coeur. Voilà pourquoi elle s’est toujours engagée dans le combat pour la promotion, la protection et la défense des droits de femmes. Depuis des années, elle se bat pour l’autonomisation de la fille-mère qui est complètement délaissée dans certains milieux de la société congolaise. Et pour ça, elle a même créé sa structure sociale à but non lucratif dénommée “La Ressource pour le bien-être”. Une organisation qui ne se limite pas à aider les jeunes filles-mères mais qui leur donne également une formation en métiers générateurs de revenus. Grâce à cette ASBL, Christelle Muabilu a mis une centaine de femmes sur le marché de l’emploi. Ses efforts ont été encouragés par plusieurs organisations. Elle a reçu beaucoup de prix pour ses différentes actions posées à l’endroit de la population. En décembre 2017, elle a été proclamée lauréate du prix de l’entrepreneuriat des femmes à Kinshasa. En 2021, elle a reçu le trophée panafricain Mwasi ya Talo dans la catégorie “meilleure gestionnaire de médias”. En avril 2022, “Christelle Muabilu” a eu un diplôme de reconnaissance en tant que “WOMEN WINNER” pour ses gestes pleins d’humanisme à l’endroit des populations vulnérables.

Christelle Muabilu est aussi une actrice réputée des médias. Elle a participé à plusieurs forums et conférences à l’extérieur du pays en sa qualité de manager du Groupe de presse l’Avenir-Rtga. Normal que toutes les caméras soient braquées sur elle après sa nomination pour la présenter davantage au grand public. Beaucoup ne l’attendaient certainement pas à l’Office congolais de contrôle (OCC). Un domaine de grande précaution dans le suivi de contrôle de qualité. Mais, ils ignorent que la nouvelle Directrice générale adjointe fait partie des personnalités les plus engagées à améliorer la qualité des produits de consommation des congolais. Des preuves sont légion. Aucun hasard comme véhiculent des esprits tordus.

Priorité, la santé des Congolais

Pour la dernière année quinquennale de Félix Tshisekedi, des dispositions seront renforcées par l’administration en vue de préserver la santé des citoyens. Dans cette optique, Christelle Muabilu promet de travailler avec son DG pour une administration de la rigueur dans les opérations de contrôle de qualité de tous les produits. La qualité des laboratoires dans la capitale comme dans les provinces, surtout à chaque poste frontalier, feront partie de ses axes d’attaque. Femme de rigueur, elle tient à la qualité du travail bien fait, à la compétence et à la productivité. “Les femmes sont une catégorie à part et ce qu’il faut arriver à faire justement, c’est qu’elles cessent de l’être”, disait une femme politique française.

Formée par son père comme plusieures grandes dames de l’histoire du monde

Pius Muabilu Mbayu Mukala, son mentor est un acteur politique de grand encrage et très outillé. On ne peut pas lui reprocher d’avoir opté pour la préparation politique et professionnelle de sa progéniture. Ses faits et gestes, ses pas et actions sont suivis à la loupe par sa fille Christelle. Aucun péché. Et donc, Christelle est une femme politique coriace, qui sait par quel bout prendre pour développer un projet. Être une femme politique n’implique pas nécessairement être une élue. Un autre faux débat. Tout comme le phénomène de préparation politique des leaders par leurs parents n’est pas un fait nouveau. En France, Jean-Louis Debré, président du Conseil constitutionnel depuis 2007 était fils de Bernard Debré et fils de Michel Debré. Il en est de même de Louis Giscard d’Estaing, député et maire en 2005, fils de l’ancien président Valéry Giscard d’Estaing (1974-1981). Le cas le plus connu est sans doute celui de Marine Le Pen, fille de Jean-Marie Le Pen. Biden avec son fils Robert Hunter Biden et même Trump avec Ivania, sa fille préférée qui était parmi les décideurs à la Maison Blanche lors du mandat de son père. Le plus important, c’est la compétence pour relever le défi. En plus, Christelle Muabilu n’est-elle pas congolaise ? Pourquoi subirait-elle un tel châtiment des méchantes langues alors que son niveau d’études et son expérience de gestionnaire plaident en sa faveur. Arrêtez. Le mieux, c’est juger la personne à l’œuvre au lieu de décourager les rares femmes qui se mettent encore en première ligne pour honorer le pays par leur savoir-faire.

Nos tags

Politique
Ceni
Expo Dubaï
Femme
Élection
GUERRE

La Casamance s’est recueillie lundi à la mémoire des près de 1.900 passagers du Sénégal et de multiples nationalités morts 20 ans plus tôt jour pour jour dans le naufrage du Joola, un des pires désastres maritimes civils de l’histoire.


Justice

Tollé général après la liberté provisoire accordée à Vidiye Tshimanga, le “monsieur stratégie” du président Félix Tshisekedi poursuivi pour tentative de corruption et trafic d’influence.

Appel d'offres

Banque centrale du Congo : Avis d’appel d’offres national


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.