Le Direct
Radio

2023, les États-Unis soutiennent la surveillance électorale

Les Etats-Unis d’Amérique ont annoncé mardi fournir une assistance supplémentaire pour la tenue des élections de 2023 en République démocratique du Congo. L’administration Biden insiste sur le délai constitutionnel des scrutins sous une très haute surveillance des observateurs électoraux indépendants. C’est ce qui motive le versement des 13 millions de dollars supplémentaires sur les 10 millions précédemment engagés.

Par Jeanric Umande

Le dépouillement des résultats dans un bureau vote lors des élections chaotiques de 2018. @Photo Droits tiers

publié le 7 septembre 2022 à 08:34:35

Washington a annoncé le versement de $13 millions supplémentaires, qui viennent s’ajouter à son assistance électorale actuelle de $10,65 millions, “pour appuyer les processus politiques transparents, crédibles et inclusifs en République démocratique du Congo (RDC)“. Ce montant comprend $6 millions, $2 millions provenant du Fonds pour les élections et les processus politiques de l’USAID, $3 millions issus du Fonds pour les crises complexes de l’USAID, et $1 million de nouveaux fonds émanant du Fonds régional pour la démocratie en Afrique du Département d’Etat, et soutiendra l’observation internationale et locale des élections présidentielles et législatives de 2023 en RDC par des observateurs qualifiés et non-partisans.

Des fonds versés à l’USAID et non à la CENI

Le soutien au renforcement des élections et des processus politiques contribuera à la tenue des élections plus libres, plus justes et plus inclusives en RDC ainsi qu’à l’établissement d’une culture de réforme électorale démocratique, indique la note d’information rendue publique mardi par l’ambassade des États-Unis d’Amérique en République démocratique du Congo. “Les États-Unis ont également engagé $7 millions supplémentaires pour renforcer l’éducation des électeurs, soutenir des processus électoraux inclusifs et pacifiques, lutter contre la désinformation et fournir une assistance technique en vue des élections de 2023 en RDC”, poursuit la note d’information. Ces fonds viennent s’ajouter aux $9 millions existants dans le cadre du Projet d’intégrité électorale en RDC de l’USAID. Ce projet continuera à appuyer la commission électorale et les organisations de la société civile jusqu’en novembre 2024. Ce qui suppose jusqu’à la clôture de toutes les opérations électorales, la proclamation des résultats, le suivi des contentieux et la publication des rapports d’observation.

Le projet vise à “former, encadrer et développer des ressources organisationnelles en faveur du personnel électoral et des agents électoraux, ainsi qu’à fournir une observation et une analyse post-électorales”, précise l’ambassade des États-Unis d’Amérique.

L’USAID “appuie également les organisations de la société civile en vue de dispenser une éducation civique et de renforcer la participation des femmes, des jeunes et des communautés marginalisées aux processus électoraux, et soutiendra la société civile et les médias dans leurs efforts de sensibilisation et de lutte contre la désinformation concernant les processus électoraux et politiques“, ajoute le communiqué.

Les Américains tiennent à une surveillance accrue du processus électoral congolais

La diffusion de rapports précis d’observation des élections et en temps voulu sur le processus électoral de la RDC par des “observateurs indépendants et objectifs” permettra aux citoyens de comprendre, de participer et de faire confiance à leurs élections, souligne Washington. “L’administration Biden-Harris se félicite de l’engagement du président Tshisekedi, qu’il a renforcé lors du Sommet pour la Démocratie, à organiser les élections à temps et de son invitation aux observateurs électoraux”. Les États-Unis affirment continuer de travailler en partenariat avec le peuple congolais au moment où celui-ci se prépare à participer à des élections transparentes, crédibles et inclusives pour élire ses dirigeants nationaux. Tous ces financements ne tomberont pas dans les comptes CENI. Ils seront soigneusement canalisés à travers des projets spécifiques déjà identifiés par l’USAID.

L’USAID est l’agence de développement international du gouvernement des États-Unis. Le volet “Démocratie, droits humains et gouvernance” de l’USAID en République démocratique du Congo travaille en partenariat avec le peuple congolais pour “instaurer des systèmes démocratiques, donner à la société civile les moyens de participer à la gouvernance, soutenir les médias et une presse indépendante, promouvoir les droits humains et renforcer la gestion des finances publiques et l’État de droit pour lutter contre la corruption”. Le personnel de l’USAID œuvrant au sein du département “Démocratie, droits humains et gouvernance” intervient également dans l’ensemble du portefeuille de l’USAID pour s’assurer que les investissements dans d’autres secteurs de développement intègrent les principes de la gouvernance démocratique.

Nos tags

Visite papale
Enrôlement
Élection
Ceni
GUERRE
Agression
Politique

Au pied du volcan Nyiragongo, à une dizaine de kilomètres de Goma au Nord-Kivu, les travaux d’aménagement du site où devait se tenir la messe papale s’étaient arrêtés depuis fin juin. Du chantier ouvert il y a 7 mois, il ne reste que la charpente de la tribune et quelques traçages de la vaste étendue qui était déjà compartimentée en zones.


Appel d'offres

Maintenance des splits des sites d’Equity BCDC de l’Est, du Nord et du Centre


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.