Le Direct
Radio

Syrie : attaque de drones contre une base de la coalition anti-EI

Une base en Syrie de la coalition antijihadistes menée par Washington, dans le sud-est du pays, a été lundi la cible d’une attaque de drones, à-elle affirmée.

Par AFP avec Ouragan

publié le 15 août 2022 à 12:09:07

Les forces de la coalition ont “riposté à une attaque menée par plusieurs systèmes aériens sans pilote (UAS) à proximité de la base d’Al-Tanf à 6H30 (3H30 GMT)”, a annoncé la coalition dans un communiqué, sans identifiant les responsables.

“Les forces de la coalition ont intercepté un des UAS (…), un deuxième a explosé dans le complexe de Maghawir Al-Thawra”, un groupe rebelle soutenu par Washington et actif dans la région d’Al-Tanf.

Selon le communiqué, l’attaque n’a pas fait de victimes.

Le général John W. Brennan Jr, à la tête de la coalition, condamné et appelé à la fin de ce type d’attaques.

La coalition antijihadistes a déjoué plusieurs opérations similaires dans le passé, dont des attaques de drones contre la base d’Al-Tanf établies en 2016 aux confins de l’Irak et de la Jordanie.

En plus de la base d’Al-Tanf, des centaines de soldats américains restent déployés dans le nord-est de la Syrie.

En première ligne dans le combat contre le groupe jihadiste Etat islamique (EI), les Forces démocratiques syriennes (FDS), soutenues par la coalition internationale, ont vaincu en 2019 le groupe jihadiste en Syrie en le chassant de son dernier fief dans l’Est .

Nos tags

Politique
Ceni
Expo Dubaï
Femme
Élection
GUERRE

L’insécurité alimentaire et nutritionnelle faire parmi les fléaux qui gangrènent la République démocratique du Congo depuis des années. Plusieurs provinces touchées par les conflits armés et intercommunautaires sont les plus frappées. Voilà pourquoi, le Réseau de l’alliance parlementaire pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle en République démocratique du Congo (RAPSAN/RDC) a résolu d’impliquer les députés nationaux et les sénateurs dans ce combat contre la faim.


GUERRE

Après cinq jours de trêve, des combats à l’arme lourde ont repris jeudi dans l’est de la République démocratique du Congo entre le M23 et l’armée congolaise, qui a accusé ces rebelles d’avoir massacré mardi au moins 50 civils.

Appel d'offres

Maintenance des splits des sites d’Equity BCDC de l’Est, du Nord et du Centre


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.