Le Direct
Radio

Scandale : bagarre entre fidèles de l’Eglise EELDA dans la commune de Kinshasa

Une scène insolite a été vécue ce dimanche 07 août à l’Église évangélique libre d’Afrique (EELDA), section de la commune de Kinshasa sur l’avenue Kongolo à Kinshasa.

Par Manzu Lydie

Une vue de l’église EELDA dans la commune de Kinshasa @Photo Droits tiers

publié le 8 août 2022 à 05:17:00

Des fidèles de cette Église de réveil se sont farouchement affrontés devant leur temple. A la base, un groupe mécontent de la mise à l’écart de l’ex-pasteur titulaire – le nommé Jean Kabeya s’est opposé à son remplacement. Ironie du sort, c’est son adjoint répondant au nom de Romain Tshunza qui le succède à la chaire. Inadmissible pour les pro-Kabeya qui ont préparé une expédition punitive.

Aux premières heures ce dimanche 07 août, alors que le nouveau pasteur était venu pour la prière dominicale, il s’est vu refuser l’entrée à l’église par les pro-Kabeya. Piqués au vif, les fidèles qui soutiennent le nouveau pasteur titulaire n’ont pas digéré cet affront. Ils ont directement dégainé. Une bagarre sans pareil s’en est suivie. Il a fallu l’intervention de la police dépêchée rapidement sur place par les responsables de la commune de Kinshasa pour séparer les chrétiens rivaux.

Les agents de l’ordre ont dû même tirer des coups de feu en l’air pour disperser les chrétiens enragés de cette église et éviter mort d’hommes.

Un fidèle pro-Kabeya trouvé sur place, soutient que le nouveau pasteur titulaire Robert Tshunza n’est pas le bienvenu. “Le pasteur Kabeya, nous l’aimons beaucoup et nous ne voulons pas qu’il quitte car le pasteur Tshunza n’est pas accepté ici. Nous ne voulons pas de lui”, a rappelé ce fidèle qui a rejeté totalement le nouveau berger.

Entre-temps, l’église reste fermée. Aucun culte n’a pu être organisé ce dimanche matin, jour du Seigneur.

Ces incidents n’ont pas laissé indifférents certains observateurs qui se sont demandés si les fidèles viennent chercher Jésus-Christ ou ils viennent suivre leur pasteur. En tout cas, les habitants de cette avenue n’oublieront pas de sitôt cet incident qui les a réveillés de leur sommeil ce dimanche ainsi que les tirs de sommation qui ont créé la panique dans le quartier.

Nos tags

Politique
Ceni
Expo Dubaï
Femme
Élection
GUERRE

L’insécurité alimentaire et nutritionnelle faire parmi les fléaux qui gangrènent la République démocratique du Congo depuis des années. Plusieurs provinces touchées par les conflits armés et intercommunautaires sont les plus frappées. Voilà pourquoi, le Réseau de l’alliance parlementaire pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle en République démocratique du Congo (RAPSAN/RDC) a résolu d’impliquer les députés nationaux et les sénateurs dans ce combat contre la faim.


GUERRE

Après cinq jours de trêve, des combats à l’arme lourde ont repris jeudi dans l’est de la République démocratique du Congo entre le M23 et l’armée congolaise, qui a accusé ces rebelles d’avoir massacré mardi au moins 50 civils.

Appel d'offres

Maintenance des splits des sites d’Equity BCDC de l’Est, du Nord et du Centre


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.