Le Direct
Radio

Les éloges de Washington à la Monusco

Pour maintenir la Monusco sur le sol congolais, Washington fait siennes deux qualités vantées par le philosophe florentin, Nicolas Machiavel : le pragmatisme et la ruse. Celles-ci le conduisent à mettre en scène plusieurs stratégies pour amortir la clameur publique contre la mission militaire onusienne en RDC.

Par Patrick Mputu

Les casques bleus de la Monusco qui bénéficient du soutien des États-Unis @Photo Droits tiers

publié le 10 août 2022 à 06:12:00

Pour obtenir des résultats rapides et concrets, le pays de l’oncle Sam met en œuvre les moyens financiers et diplomatiques pour aduler les autorités congolaises, par ricochet les populations congolaises.

Les éloges de Washington à la Monusco

Dans le communiqué du Département d’État américain, les USA au-delà de soutenir la mission onusienne en RDC, ont encensé le rôle qu’elle joue pour la protection des civils. Visiblement, Washington fait fi des dernières bavures des casques bleus à Kasindi, Butembo, Goma et Uvira et se démene déjà pour le maintien de la Monusco.

Les États-Unis soutiennent la Mission de l’Organisation des Nations unies pour la stabilisation en RDC (MONUSCO), qui joue un rôle essentiel dans la protection des civils, l’acheminement de l’aide humanitaire et le soutien au gouvernement de la RDC dans ses efforts de stabilisation et de consolidation de la paix, indique le Département d’Etat américain.

Tout aussi, les États-Unis d’Amérique se montrent satisfaits de toutes les initiatives et actions du chef de l’État, Félix Tshisekedi et de son gouvernement pour la protection de l’écosystème.

Nous saluons l’engagement du président Tshisekedi à protéger la forêt du bassin du Congo et à faire en sorte que la RDC soit un pays solution à la crise climatique. Nous saluons le leadership de la RDC pour organiser la Pré-COP 27 à Kinshasa. Nous apprécions notre coopération pour protéger notre maison commune. Nous apprécions le leadership régional du président Tshisekedi. En tant que président de l’Union africaine l’année dernière, et grâce à son leadership dans d’autres organisations régionales, il a fait preuve d’un leadership visionnaire pour le continent […].

S’agissant de la guerre dans l’Est de la RDC, le secrétaire d’État américain défend la paix tout en tenant compte du rapport documenté des experts des Nations unies sur le soutien du Rwanda au M23. En outre, il compte sur un triangle d’or Nairobi-Luanda-SADC dont les différents accords appellent Kinshasa et Kigali à baisser les tensions. Vu les relations de Washington avec Kigali, Blinken entretient le flou et refuse de confirmer le rapport de l’ONU pour ne pas perdre les deux pays voisins.

Entre-temps, le Département d’Etat rappelle que les États-Unis et la RDC entretiennent une relation solide, de longue date et de confiance dans plusieurs domaines de la vie nationale. Avec des stratégies mises en place par les États-Unis d’Amérique, reste maintenant à savoir si les autorités congolaises et leurs populations vont rétropédaler au sujet de la Monusco.

Sur le plan financier, les États-Unis fournissent 23,75 millions de dollars pour soutenir les élections en RDC notamment pour renforcer la transparence et l’administration électorale, améliorer l’éducation civique et électorale. L’annonce a été faite par le Département d’État américain.

“En juillet, l’USAID et l’État américain ont annoncé respectivement 2 millions de dollars et 1 million de dollars pour financer l’observation internationale et nationale des élections. Cet engagement démontre notre désir de voir des élections libres et équitables en 2023 avec des processus électoraux transparents et inclusifs. En août, l’USAID a fourni 10 millions de dollars supplémentaires pour promouvoir la participation politique pacifique et la transparence lors des élections de 2023”, a rappelé la même source dans un communiqué.

Blinken, le box to box…

Au chapitre diplomatique, l’envoyé américain conscient de l’influence grandissante de la Russie sur le continent, a fignolé son discours pour présenter les États-Unis comme un ami humble. L’administration Biden veut utiliser la puissance de son pays pour faciliter l’ascension exponentielle des pays africains. D’après Antony Blinken, les pays africains sont des acteurs géostratégiques et des partenaires essentiels sur les questions les plus urgentes.

Nos tags

Politique
Ceni
Expo Dubaï
Femme
Élection
GUERRE

La Casamance s’est recueillie lundi à la mémoire des près de 1.900 passagers du Sénégal et de multiples nationalités morts 20 ans plus tôt jour pour jour dans le naufrage du Joola, un des pires désastres maritimes civils de l’histoire.


Grogne sociale

“Choqué”, le mot dénote du ton ferme utilisé par Denis Mukwege après la violente répression de la manifestation des médecins du SYNAMED en grève sèche depuis deux mois.

Appel d'offres

Banque centrale du Congo : Avis d’appel d’offres national


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.