Le Direct
Radio

Centrale nucléaire bombardée : le Kremlin accuse Kiev et met en garde contre des “conséquences catastrophiques”

Le Kremlin a accusé lundi les forces de Kiev d’être responsables du bombardement de la plus grande centrale nucléaire d’Ukraine et d’Europe et mis en garde contre des “conséquences catastrophiques” pour l’Europe.afp

Par AFP avec Ouragan

publié le 8 août 2022 à 12:07:52

Le bombardement du site de la centrale nucléaire de Zaporijjia “par les forces armées ukrainiennes” est “potentiellement extrêmement dangereux” et “pourrait avoir des conséquences catastrophiques pour une vaste zone, y compris pour le territoire européen”, a déclaré à la presse le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov.

La Russie “attend des pays qui ont une influence sur les dirigeants ukrainiens d’user de leur influence pour empêcher que de tels bombardements se poursuivent”, a-t-il jouté.

La centrale de Zaporijjia, située dans le sud de l’Ukraine et contrôlée par les forces russes, a été la cible de deux bombardements ces derniers jours qui ont touché certaines de ses installations.

Kiev et Moscou s’accusent mutuellement de ces frappes.

Lors de leur assaut ayant conduit à la prise de la centrale de Zaporijjia en mars, les militaires russes avaient ouvert le feu sur des bâtiments administratifs du site, suscitant la crainte d’un accident nucléaire majeur.

Le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres a souligné lundi que “toute attaque contre des centrales nucléaires est une chose suicidaire”.

Nos tags

Politique
Ceni
Expo Dubaï
Femme
Élection
GUERRE

L’insécurité alimentaire et nutritionnelle faire parmi les fléaux qui gangrènent la République démocratique du Congo depuis des années. Plusieurs provinces touchées par les conflits armés et intercommunautaires sont les plus frappées. Voilà pourquoi, le Réseau de l’alliance parlementaire pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle en République démocratique du Congo (RAPSAN/RDC) a résolu d’impliquer les députés nationaux et les sénateurs dans ce combat contre la faim.


Justice

Contre toute attente, la Cour constitutionnelle donne raison à Pascal Beveraggi dans l’affaire qui l’oppose à Moise Katumbi. Un arrêt controversé est rendu aux forceps. L’acte étonne non seulement les acteurs de la justice mais également des citoyens lambda.

Appel d'offres

Maintenance des splits des sites d’Equity BCDC de l’Est, du Nord et du Centre


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.