Le Direct
Radio

Bolodjwa à Tshisekedi : “le Congo, c’est déjà une prison”

Dans la série de réactions formulées à la suite de la dernière sortie médiatique du président Félix Tshisekedi depuis N’Djamena au Tchad, l’opposant Alain Bolodjwa Ibola s’oppose vigoureusement à la logique de Félix Tshisekedi prédisant un remplissage des maisons carcérales de la République par des personnes habituées aux attaques personnelles ou émettant des avis divergeants du pouvoir.

Par Landry Amisi

(capture d’écran Ouragan.cd)Alain Bolodjwa vent debout contre le harcèlement des opposants pour leurs opinions sur la gestion du pouvoir Udps @Photo

publié le 16 août 2022 à 05:59:56

Le coordonnateur de la Nouvelle classe politique de l’opposition et initiateur du parti politique LeBat (Levons-nous et Bâtissons), pense que “le président devrait commencer par identifier le nombre de prisonniers régulièrement en détention en République démocratique du Congo”. Et d’illustrer par le cas de la prison centrale de Makala à Kinshasa, Bolodjwa soutient que les geôliers sont en surnombre, ce qui crée de multiples difficultés d’une bonne administration pénitencière. “La prison de Makala a été créée pour héberger deux mille personnes (2.000), aujourd’hui, elle gère plus de 11.000 personnes”, a-t-il déploré au cours de l’émission “Non à la balkanisation” de Jean-Pierre Kayembe.

Le Congo, c’est déjà une prison

Pour Alain Bolodjwa Ibola, il ne sert à rien de créer des nouvelles maisons pénitenciaires du moment que le pays en soi ressemble déjà à une prison. “Pourquoi créer des nouvelles prisons alors que le Congo, c’est déjà une prison”.

Le radical opposant trouve incongrue l’idée consistant à traquer les opposants pour leurs opinions. Il conseille à l’autorité suprême de la République de renoncer à cette politique qui risque, selon lui, de ne pas servir ses intérêts.

Nos tags

Visite papale
Enrôlement
Élection
Ceni
GUERRE
Agression
Politique

Au pied du volcan Nyiragongo, à une dizaine de kilomètres de Goma au Nord-Kivu, les travaux d’aménagement du site où devait se tenir la messe papale s’étaient arrêtés depuis fin juin. Du chantier ouvert il y a 7 mois, il ne reste que la charpente de la tribune et quelques traçages de la vaste étendue qui était déjà compartimentée en zones.


Appel d'offres

Maintenance des splits des sites d’Equity BCDC de l’Est, du Nord et du Centre


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.