Le Direct
Radio

Blinken va opposer à Kagame le rapport de l’ONU pour son soutien au M23

Finalement, l’envoyé de Biden en Afrique est sorti un peu de son mutisme. Tout en indiquant que son pays est préoccupé par le rapport de l’ONU qui documente le soutien du Rwanda au M23, Blinken promet d’en discuter avec Paul Kagame à Kigali.

Par Patrick Mputu

Antony Blinken, secrétaire d’État américain lors d’une conférence de presse mardi 09 août à Kinshasa en RDC @Photo Droits tiers

publié le 10 août 2022 à 02:45:00

Le secrétaire d’État américain a pris cet engagement mardi au cours d’une conférence de presse qu’il a animée aux côtés du ministre congolais des Affaires étrangères, Christophe Lutundula, quelques heures après son arrivée à Kinshasa. Bien avant, il avait rencontré le chef de l’État Félix Tshisekedi.

Nous sommes honnêtement préoccupés par ce rapport des Nations unies qui indique que le Rwanda a su appuyer le M23, donc nous en appelons à chaque partie dans cette région de pouvoir oeuvrer pour la paix, a-t-il déclaré.

Par rapport à la situation qui sévit dans l’Est de la RDC, Antony Blinken rassure que les États-Unis veulent que cette violence puisse prendre fin mais, a-t-il précisé, les dirigeants américains respectent la souveraineté de la RDC et son intégrité territoriale.

On n’est pas en train de tourner le dos à cette question, la preuve je suis ici et demain je me rends au Rwanda. Et on va mettre l’emphase en tout cas dans ce voyage et aussi en fait ce que nous faisons au quotidien, c’est de nous assurer que les États-Unis vont soutenir la médiation internationale du processus qui est en train d’être géré par le Kenya et l’Angola pour ramener la paix, la sécurité et la stabilité dans la région. Pas seulement que nous suivons cette question avec soins mais également nous sommes impliqués […] J’ai eu à parler avec votre ministre il y a de cela quelques mois à Washington, c’était l’un des sujets dont nous avons parlé. Donc certainement, nous allons encore en reparler avec le président Kagame quand je vais le voir demain au Rwanda.,a-t-il expliqué.

Néanmoins, le missionnaire américain rassure que les États-Unis apprécient les efforts de négociation menés par le Kenya et l’Angola. “Nous allons nous investir afin de pouvoir protéger les civils. Nous voulons donc endosser la coopération que la RDC devra mener avec ses voisins, c’est ce que je vais relever demain [mercredi] quand je vais me voir avec les autres leaders de cette sous-région”, a-t-il laissé entendre.

A en croire Blinken, la RDC est un partenaire important dans la promotion de la sécurité et la stabilité de la région mais aussi la promotion de la démocratie et du respect des droits de l’homme. A cela s’ajoute, a-t-il conclu, le renforcement de l’état de droit et la lutte contre la crise climatique.

Nos tags

Politique
Ceni
Expo Dubaï
Femme
Élection
GUERRE

L’insécurité alimentaire et nutritionnelle faire parmi les fléaux qui gangrènent la République démocratique du Congo depuis des années. Plusieurs provinces touchées par les conflits armés et intercommunautaires sont les plus frappées. Voilà pourquoi, le Réseau de l’alliance parlementaire pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle en République démocratique du Congo (RAPSAN/RDC) a résolu d’impliquer les députés nationaux et les sénateurs dans ce combat contre la faim.


GUERRE

Après cinq jours de trêve, des combats à l’arme lourde ont repris jeudi dans l’est de la République démocratique du Congo entre le M23 et l’armée congolaise, qui a accusé ces rebelles d’avoir massacré mardi au moins 50 civils.

Appel d'offres

Maintenance des splits des sites d’Equity BCDC de l’Est, du Nord et du Centre


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.