Le Direct
Radio

Qui gère l’image du président ?

A l’ère et à l’heure de la révolution numérique, le monde est effectivement devenu “ce village planétaire” théorisé et prophétisé par le canadien McLuhan. Pour le meilleur et pour le pire – c’est selon le cas de figure -, dictature de l’urgence rime avec suprématie de l’image.

publié le 21 juillet 2022 à 11:44:48

D’abord l’image, ensuite l’image et enfin l’image. La boucle est bouclée. Et voici le vaste monde devenu une maison de verre ! Un véritable pied de nez permanent à tous les spin doctors et autres communicants de grandes personnalités qui voient de plus en plus se substituer au bon vieux proverbe selon lequel “toute vérité n’est pas bonne à dire” le néo-adage suivant lequel “toute image n’est pas bonne à montrer”. L’effet boomerang pouvant être terriblement destructeur.

Lire aussi :
Jeunes millionnaires !

Comment s’empêcher longtemps de ne pas lire la dernière séquence présidentielle à l’aune de cette quasi loi d’airain ? Tant quantité de vidéos et autres photos devenues depuis virales circulent sur Internet.

Confessons tout de go avec Aristote qu’il faut savoir raison garder. Comme tout humain, le président Tshisekedi a droit au repos. A plus forte raison “au repos médical”.

Seulement voilà, dans cette société où l’image est reine, il appartient à l’état-major communicationnel du chef de l’Etat d’être particulièrement regardant sur les clichés qui fuitent de la “retraite présidentielle”.

Or, précisément, les images du numéro 1 RdCongolais qui viennent -rapporte-ton- de Marbella en Espagne ne sont pas de nature à susciter la compassion, l’empathie encore moins la sympathie de la majorité de ses compatriotes.

Ce sont des clichés qui font plus villégiature, vacances dorées que congé de reconstitution ou convalescence. Bien plus, dans le triple contexte de l’agression rwandaise, de l’ordinaire fort peu enviable -c’est un euphémisme- du Congolais lambda et des allégations-fausses ?- sur la culture de jouissance, ces images desservent …l’image du président.

Ici comme ailleurs, la vie de hauts dirigeants est toujours entourée d’un halo de discrétion lorsqu’il y va de la perception que peut en avoir le public.

Il est un devoir pour les proches du Président de veiller à préserver certains pans de sa vie privée et, au besoin, de déconseiller dans les circonstances actuelles certaines destinations qui sonnent beaucoup trop bling bling et donc en décalage avec la sobriété que requiert la conjoncture du pays.

C’est seulement en se drapant dans la modestie que Félix-Antoine Tshisekedi peut répondre par des actes à ses détracteurs à la manière d’un certain Valéry Giscard d’Estaing : “il faut laisser les choses basses mourir de leur propre poison”.

José NAWEJ

Tiré de Forum des As

Nos tags

Politique
Ceni
Expo Dubaï
Femme
Élection
GUERRE

L’insécurité alimentaire et nutritionnelle faire parmi les fléaux qui gangrènent la République démocratique du Congo depuis des années. Plusieurs provinces touchées par les conflits armés et intercommunautaires sont les plus frappées. Voilà pourquoi, le Réseau de l’alliance parlementaire pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle en République démocratique du Congo (RAPSAN/RDC) a résolu d’impliquer les députés nationaux et les sénateurs dans ce combat contre la faim.


Justice

Contre toute attente, la Cour constitutionnelle donne raison à Pascal Beveraggi dans l’affaire qui l’oppose à Moise Katumbi. Un arrêt controversé est rendu aux forceps. L’acte étonne non seulement les acteurs de la justice mais également des citoyens lambda.

Appel d'offres

Maintenance des splits des sites d’Equity BCDC de l’Est, du Nord et du Centre


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.