Accueil Culture

Événement Soirée rumba patrimoine : les artistes plasticiens exhibent leurs talents à l’expo « Rumb’art »

L’exposition d’arts plastiques dénommée « Rumb’art » est programmée parmi les activités de la grande « soirée rumba patrimoine », annoncée pour le jeudi 23 juin 2022, au tout nouveau bâtiment du Centre Wallonie-Bruxelles de Kinshasa, au numéro 21, de l’avenue Equateur dans la commune de la Gombe.

avatar
Par Saint Hervé M’Buy
L'oecuvre majeure de Franck Dikisongele. @Photo Droits tiers
Publié le 22 juin 2022 à 20:25:43

La manifestation est initiée par la Délégation générale Wallonie-Bruxelles en collaboration avec « RdCongo Terre d’Artistes asbl ». L’ouverture de cette grande exposition d’arts pluridisciplinaires réunissant la peinture, l’installation, la sculpture et le design mobilier, consacrée à la Rumba congolaise, est prévue sur invitation à 17 heures.

Les artistes plasticiens vont ouvrir un bal pictural et sculptural de la rumba congolaise rythmé par leurs toiles de différentes grandeurs, installations et autres sculptures monumentales découlant de leurs idées créatrices. Cette exposition qui se tient jusqu’à fin juillet 2O22, va réunir plus d’une cinquantaine d’artistes plasticiens issus de différentes villes de la République démocratique du Congo notamment Kinshasa, Lubumbashi et Bukavu. 

Les artistes vont plancher sur le concept de la rumba congolaise. Il faut noter que par cette approche, tous les dérivés de la rumba congolaise vont être pris en compte par les artistes à savoir l’historique, les figures de proue, les thématiques, l’art culinaire, le vestimentaire, les mélodies et tant d’autres aspects. « La pertinence de cette activité sert de reflet culturel pour la promotion à grande échelle de la rumba congolaise, à travers les arts plastiques. Une façon pour les artistes plasticiens d’exprimer leurs idées créatrices après l’inscription de la rumba congolaise comme étant patrimoine immatériel de l’humanité par l’UNESCO », a indiqué à Ouragan.cd l’artiste peintre attitré et promoteur de l’expo Rumb’art, Franck Dikisongele.

Parmi les œuvres exposées, figure en bonne place une œuvre majeure d’accueil intitulée «Symphonie africaine rumba» de l’artiste Dikisongele étalée en 5 m sur 1 m 55. Cet opus a laissé une bonne impression lors de la 14ème édition du FEMUA, tenue récemment à Abidjan en Côte d’Ivoire. Cette œuvre a été réalisée sur place par l’artiste en seulement 24 heures. Franck Dikisongele, peintre et enseignant à l’Académie des beaux-arts de Kinshasa est aussi coordonnateur de l’asbl « RdCongo Terre d’Artistes ». L’organisation milite pour la promotion de la culture congolaise par les arts plastiques.

Nos tags