Le Direct
Radio

RDC : le HCR appelle à l’arrêt immédiat des hostilités dans l’Est

Le Haut commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) appelle à l’arrêt immédiat des hostilités dans l’Est de la République démocratique du Congo (RDC).

Par Richard Ntumba

La représentante du HCR en RDC, Angèle Dikongue Atangana, lors d’une conférence de presse à Kinshasa, à l’occasion de la journée internationale des réfugiés célébrée le 20 juin 2022 de chaque année. @Photo Ouragan.cd

publié le 20 juin 2022 à 18:43:32

La représentante du HCR en RDC, Mme Angèle Dikongue Atangana a lancé cet appel pressant le 20 juin 2022, lors de la conférence de presse organisée, à l’occasion de la célébration de la Journée mondiale des réfugiés placée sous le thème : “Tout le monde a droit à la sécurité”. La situation d’insécurité qui prévaut actuellement dans la partie Est de la République démocratique du Congo est à la base des plusieurs déplacés au pays.

Nous lançons un appel à la communauté internationale pour condamner ce qui se passe en République démocratique du Congo. Cette situation d’insécurité est à la base des plusieurs déplacés au pays, a-t-elle déclaré.

Par la même occasion, elle a donné les statistiques sur la situation des réfugiés en RDC, faisant état de 522.000 réfugiés venus de la Centrafrique, du Burundi, du Rwanda et de l’Afrique du Sud.

“Nous avons près de 6 millions des Congolais qui se sont déplacés à l’intérieur de leur propre pays. Ce déplacement interne est dû aux conflits de l’Est et ceux inter- communautaires dans les autres parties du pays. Nous avons aussi près de 3 millions des personnes qui étaient anciennement déplacées à l’extérieur comme à l’intérieur mais qui sont retournées au pays. Nous essayons de les aider à se réintégrer dans leurs milieux de retour. Nous avons plus d’un million des réfugiés congolais qui sont dans les pays voisins et un peu plus loin, notamment en Zambie, au Rwanda, au Burundi, en Tanzanie et en Afrique du Sud”, a-t-elle dit.

Ainsi, face à cette situation déplorable, elle a assuré aux réfugiés tout son soutien. “Vous n’êtes pas seuls. Ne perdez pas espoir, nous sommes avec vous”.

A l’occasion, Mme Angèle Dikongue a appelé le gouvernement congolais à maintenir sa ligne de faire prévaloir la paix et la non violence car , dit-elle, personne ne gagne rien dans la violence. De ce fait, elle a félicité les autorités congolaises pour leur conviction profonde à cultiver l’esprit de la paix et la non-violence, avant de leur demander de continuer dans cette voie tout en s’assurant que le territoire congolais reste inviolable, et que les Congolais doivent jouir d’une paix durable.

Nos tags

Politique
Ceni
Expo Dubaï
Femme
Élection
GUERRE

L’insécurité alimentaire et nutritionnelle faire parmi les fléaux qui gangrènent la République démocratique du Congo depuis des années. Plusieurs provinces touchées par les conflits armés et intercommunautaires sont les plus frappées. Voilà pourquoi, le Réseau de l’alliance parlementaire pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle en République démocratique du Congo (RAPSAN/RDC) a résolu d’impliquer les députés nationaux et les sénateurs dans ce combat contre la faim.


Justice

Contre toute attente, la Cour constitutionnelle donne raison à Pascal Beveraggi dans l’affaire qui l’oppose à Moise Katumbi. Un arrêt controversé est rendu aux forceps. L’acte étonne non seulement les acteurs de la justice mais également des citoyens lambda.

Appel d'offres

Maintenance des splits des sites d’Equity BCDC de l’Est, du Nord et du Centre


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.