Accueil Grand angle

Loi sur les VSBG : OSC-Médias ont évalué leurs plaidoyers

Les responsables des médias, les journalistes ainsi que les organisations de la société civile ont évalué le niveau de mise en oeuvre de leurs interventions dans les actions des plaidoyers devant permettre l’inscription de la proposition de loi relative à l’exemption des frais de justice en faveur des survivants de violences sexuelles, au calendrier des matières à examiner à l’Assemblée nationale, à la session de septembre.

avatar
Par Alexis Emba
Les journalistes et les membres des organisations de la société civile échangent sur les stratégies à mettre en place pour faire inscrire la proposition de loi sur l'exemption des frais de justice au profit des victimes des violences sexuelles au calendrier de la session de septembre de l'Assemblée nationale. @Photo Ouragan.cd
Publié le 22 juin 2022 à 12:14:26

Ils ont échangé lundi 20 juin 2022, au cours d’un atelier de réseautage organisé par Journalists for human rights (JHR International) à leur intention. Sous la conduite de Mme Anna Mayimuna, consultante, les participants ont fait le point complet. Ils ont pu voir ce qui a marché et ce qui n’a pas été. Par ailleurs, ils ont salué le fait de voir cette proposition de loi endossée par le député national Juvénal Munubo, être déposée à l’Assemblée nationale.

Après échanges en groupe, ils ont adopté un plan d’actions stratégiques à mener avant la session de septembre. Des actions envisagées concernent notamment la rencontre avec la ministre d’État, ministre de la Justice et garde des Sceaux, celle du Genre, famille et genre ainsi que la conseillère spéciale du chef de l’État chargée de la Jeunesse et lutte contre la violence faite à la femme.

Les participants ont proposé également l’organisation d’un dîner avec la conférence des présidents de l’Assemblée nationale, une table ronde avec le Conseil supérieur de la magistrature et une tribune d’expression populaire.

En termes de stratégies, les activistes ont décidé de mener le lobbying, de faire le matraquage médiatique dans l’objectif d’obtenir l’inscription à l’ordre du jour du calendrier de septembre, cette proposition de loi. Il a été suggéré l’implication du CSM, l’avis favorable et l’implication du gouvernement ainsi que l’appropriation de cette proposition de loi.

Le texte est une réponse aux problèmes qui se posent dans la société où plusieurs cas de violences sexuelles se commettent mais peu sont soumis devant les juges. Le paiement de frais de justice pose un réel problème et constitue un obstacle majeur.

Nos tags