Accueil Grand angle

Kalamu : grâce à l’implication de José Mpanda, le CMMSS de Yolo doté d’un laboratoire moderne

Le ministre de la Recherche scientifique et Innovation technologique, José Mpanda Kabangu a inauguré un nouveau lobaratoire moderne au Centre de médecine mixte et d’Anémie SS (CMMSS) Mabanga dans la commune de Kalamu, dimanche 19 juin 2022, à l’occasion de la journée mondiale de drépanocytose.

avatar
Par Patrick Mputu
José Mpanda, ministre de la Recherche scientifique et Innovation technologique aux côtés des enfants anémiques lors de l'inauguration d'un laboratoire moderne scientifique au Centre de médecine mixte et d'Anémie SS (CMMSS) Mabanga à Yolo à Kinshasa. @Photo Droits tiers
Publié le 20 juin 2022 à 18:51:46

Le warrior s’est engagé à conscientiser le comité de gestion pour que la prise en charge des malades drépanocytaires soit urgente et rapide. « Généralement, dans le cas des malades, la prise en charge tardive pose des problèmes. Quand quelqu’un pour accéder à une poche de sang prend du temps, il y a des conséquences. Quand il a aussi une forte fièvre, j’en connais quelque chose. Généralement, il y en a qui meurent simplement pour la prise en charge. Je plaide pour que la prise en charge soit urgente et rapide pour pouvoir assister les malades. Je sais que dans la culture des hôpitaux congolais, c’est d’abord l’argent avant tout. Quand vous venez, les malades sont délaissés. Moi, j’aimerais qu’on arrive à faire les choses autrement (…) », a expliqué le membre du gouvernement.

M. Mpanda a décidé de se battre bec et ongles pour que le comité de gestion de cet hôpital ait les moyens pour éviter que les techniciens de laboratoire soutirent de l’argent aux malades qui sont déjà des démunis.

« Je me battrai pour que le comité de gestion, le médecin directeur puisse avoir une petite enveloppe. Les infirmiers, les techniciens de laboratoire ne sont pas bien payés par l’Etat et ils estiment qu’ils doivent soutirer de l’argent sur les malades, alors que ces malades sont des démunis », a-t-il sensibilisé.

Le nouveau laboratoire appartient à l’Institut de recherche en sciences de la santé (IRSS) qui est sous tutelle du portefeuille que dirige Mpanda.

« Plus de 1000 bébés naissent tous les jours atteints de drépanocytose en Afrique. En RDC, les récentes données épidémiologiques ont montré que 2% des nouveau-nés sont homozygotes pour l’hémoglobine S. Pour faire face à cette maladie, l’IRSS a, en son sein le CMMASS, une structure spécialisée dans la prise en charge des drépanocytaires, fonctionnant grâce aux ressources propres et aux dons des ONG et personnalités de bonne foi », a commenté le DG de l’Institut de recherches en sciences de la santé (IRSS), Dieudonné Nyembue.

Le nouveau laboratoire porte le nom de « José Mpanda »

Grâce à l’implication personnelle du ministre Mpanda, les laboratoires de l’IRSS ont pu obtenir divers équipements et matériels de laboratoire de qualité, a affirmé M. Nyembue. Ainsi, sur décision du comité de gestion élargie de l’IRSS, le laboratoire réhabilité a été baptisé au nom de « José Mpanda Kabangu ».

Il a aussi salué les efforts du ministre qui a donné le meilleur de lui-même pour une bonne marche de son secteur et particulièrement dans les différents centres et instituts sous sa responsabilité.

D’après Dieudonné Nyembue, l’appui du patron de la Recherche scientifique permettra à son établissement d’être compétitif et de porter haut le flambeau de la lutte contre la drépanocytose et de la recherche scientifique dans le domaine de la santé.

Nos tags