Accueil Éducation

EPST : 185.000.000 $ décaissés par la Banque mondiale au titre de remboursement d’appui budgétaire

La Banque mondiale a décaissé 185.000.000 $US en faveur du trésor public au titre de remboursement d’appui budgétaire direct.

avatar
Par Patrick Mputu
Le ministre de l'Enseignement primaire, secondaire et technique (EPST), Tony Mwaba se bat comme un dibale dans le bénitier pour faire appliquer la gratuité de l'enseignement de base. @Photo Droits tiers
Publié le 22 juin 2022 à 20:52:00

La Direction de gestion de la communication du ministère de l’EPST a annoncé la nouvelle dans un communiqué publié lundi 21 juin 2022. L’opération fait suite aux conclusions satisfaisantes de l’audit mené par cette institution de Bretton Woods sur la liste de paie des enseignants du primaire.

« Dans le cadre de l’exécution du Projet d’équité et de renforcement du système éducatif (PERSE) financé par la Banque mondiale et conformément aux accords entre celle-ci et le gouvernement de la République, un audit de la liste de paie des enseignants du primaire dont les postes ont été ouverts avant le 01/01/2019 et de la base des données du SECOPE a été mené par la Banque mondiale à travers deux cabinets internationaux à savoir : Price Water Coopers et Cofina. Des conclusions de cet audit du fichier de la paie du SECOPE à travers les 10 provinces ciblées ont révélé un taux de non-conformité de moins de 5% sur chacun des résultats liés au décaissement », peut-on lire dans le communiqué signé par le DG ad intérim de la DGC, Jean Jeef Mwanza.

Ainsi donc, a-t-il aajouté, « la Direction de gestion de la communication a l’honneur de vous annoncer que ces conclusions ont permis à la Banque mondiale de décaisser 185.000.000 $US en faveur du trésor public au titre de remboursement d’appui budgétaire direct ».

Ainsi, la direction de Communication du ministère de l’EPST rend hommage au patron du secteur, Tony Mwaba qui a changé les gestionnaires du Service de contrôle et de paie des enseignants (SECOPE).

Nos tags