Accueil Coopération

AFFCA 7 : au Caire, Budimbu annonce l’appel d’offres de 16 blocs pétroliers et 3 gaziers

Didier Budimbu a annoncé le lancement de l’appel d’offres des 16 blocs pétroliers sur les 32 sélectionnés par la RDC lors de la 7ème édition d’African federation for construction contractor association (AFFCA) au Caire en Egypte.

avatar
Par Patrick Mputu
Didier Budimbu, ministre congolais des Hydrocarbures au Caire en Egypte lors de la 7 ème édition de African federation for construction contractor association (AFFCA) @Photo Droits tiers
Publié le 20 juin 2022 à 23:00:52

Le ministre congolais des Hydrocarbures a précisé à la même occasion, que cette opération aura lieu les 28 et 29 juillet 2022. « A la faveur des opportunités de développement et de financement des pays africains et arabes à la lumière de la situation internationale en évolution, bien logique que le ministre des Hydrocarbures, Didier Budimbu, invité à la 7è édition de African federation for construction contractor association (AFFCA), saisisse l’occasion pour évoquer l’appel d’offres des 16 blocs pétroliers et 3 gaziers dont le coup d’envoi sera donné les 28 et 29 juillet 2022. Il a eu des échanges avec le Premier ministre égyptien, Moustapha Madbouli axés sur l’opportunité que représente l’attribution des blocs pétroliers et gaziers non seulement pour la RDC mais aussi pour le continent africain dans sa globalité », apprend-t-on de la cellule de communication du ministère des Hydrocarbures.

Déjà active en RDC à travers plusieurs projets de construction d’infrastructures routières, dont la route reliant Mbuji-Mayi à Kananga, l’Égypte est déterminée à renforcer sa coopération avec le Congo-Kinshasa. Le Premier ministre Moustapha Madbouli a rassuré Budimbu que son pays est disposé à l’accompagner dans ce tournant décisif.

Le ministre congolais des Hydrocarbures a mis en avant les enjeux de cette démarche, au regard de la situation occidentale instable au sujet principalement du marché du gaz. Ainsi donc, la RDC dispose via cette ressource quasiment inépuisable du lac Kivu, de quoi offrir un palliatif plus crédible dans ce domaine : les ressources gazières étant estimées à 66 milliards de m3 plaidant pour une intégration économique inter-africaine.

Le projet cadre avec la vision du président égyptien Abdel Fattah Al Sissi, celle d’atteindre un développement global et durable en préservant la paix et la sécurité économique et sociale du continent. De son côté, Didier Budimbu s’est réjoui de cette coopération égypto-congolaise dont les fruits sont fort attendus notamment au regard du grand projet en gestation.

Nos tags