Le Direct
Radio

RDC : les données techniques des bassins sédimentaires présentées par Budimbu

Le directeur général de la société GEO SIGMOID LLC a présenté et remis, samedi à Kinshasa, les données techniques des bassins sédimentaires au Premier ministre Sama Lukonde.

Par Charles masudi

Didier Budimbu, le ministre congolais des Hydrocarbures @Photo Droits tiers

publié le 16 mai 2022 à 10:19:09

Devant les membres du gouvernement, les représentants de la société civile, les diplomates et les opérateurs pétroliers, le boss de GEO SIGMOID LLC est parti de la genèse de ce projet en 2021, pour expliquer comment son entreprise à travailler dans l’accompagnement technique de ce projet, notamment dans la digitalisation des données, l’interprétation, le développement du potentiel du bassin et la constitution de la banque des données pour permettre aux investisseurs de se faire une idée sur le projet. Les géologues, géographes et d’autres experts du ministère ont été mis à contribution pour produire ce travail, a-t-il renseigné.

Dans son brillant exposé, le ministre des Hydrocarbures s’est tout d’abord dit heureux du bon cheminement de ce projet qui fait partie du programme de son gouvernement. Didier Budimbu a fait remarquer que ce projet va occasionner un boom financier d’ici 2023. Séance tenante, il a annoncé le lancement des appels d’offres pour les 16 blocs du 28-29 juillet prochain. Respectueux de l’environnement, le ministre des Hydrocarbures a rassuré qu’aucun espace protégé n’est concerné par ces appels d’offres.

“Dans le souci de voir mon ministère contribuer à l’amélioration des recettes dans le budget de l’État conformément à la volonté du président de la République, il y a lieu de compter sur ces appels d’offres, car une fois à terme, permettront d’attribuer les droits d’exploration, production aux soumissionnaires sélectionnés et ainsi l’État congolais pourrait à moyen terme encaisser des millions de dollars d’ici fin 2023 au titre des recettes et de bonus des signatures”, a-t-il garanti.

Dans la même optique, il a éclairé l’assistance sur les estimations chiffrées opérées par les experts bassin par bassin. “Pour le bassin du graben Tanganyika, les ressources sont estimées à 7,25 milliards de barils. Le réservoir constitué des roches, lesquelles sont des grès et sables, est chiffré à 292 milliards de dollars américains ; pour le bassin côtier, les ressources estimées dans le réservoir composé des roches, sont essentiellement des grès et sables à 130 millions de barils, dans le bloc Ndunda estimé à 5 milliards de dollars américains, à 2 milliards de barils dans le bloc Nganzi estimé à 68 milliards USD, à 800 millions de barils, dans le bloc Yema Matama Makanzi estimé à 30 millions de dollars américains ; le bassin de la cuvette centrale, c’est le top, les ressources estimées à 6,4 milliards de barils dont le réservoir des roches est composé des grès estimé à 254 milliards de dollars américains”, a énuméré Budimbu.

Pour le patron de l’or noir en République démocratique du Congo, il est temps de commencer avec l’exploration si l’on tient à atteindre les estimations susmentionnées. A cet effet, il a notamment cité le cas du Lac Kivu dont les fruits des entrailles sont une opportunité pour participer à l’augmentation des recettes de l’État dans le cadre de ce gigantesque projet.

“Ces perspectives et projections ci-haut chiffrées ne peuvent être consolidées que par une exploration devant aboutir à la découverte des gisements d’hydrocarbures économiquement rentables. En outre, le bloc pétrolier du graben Albertine et le bloc gazier du lac Kivu pourront permettre d’améliorer significativement les recettes du budget de l’État car nous savons tous qu’au niveau de l’Ouganda, ils ont déjà commencé l’exploration. Il y a urgence que nous puissions commencer ce travail-là”, a-t-il prévenu.

Pour sa part, le Premier ministre Sama Lukonde a encouragé tous les experts qui sont dans le secteur. “Nous réalisons de plus en plus haut combien la RDC va augmenter son économie grâce à la diversification de sa production”, a dit le chef de l’exécutif national, appelant à l’aboutissement de cette œuvre. “Je souhaite bonne chance pour la suite”, a-t-il conclu avant de suivre avec admiration le mini documentaire présentant la cartographie des 16 blocs pétroliers retenus pour la première phase des appels d’offres projeté à cette occasion.

Une commission est déjà mise sur pied par le ministre de tutelle pour matérialiser le projet. Dans l’entre-temps, le ministre Budimbu continue à sillonner le monde à la recherche de l’expertise et des partenaires fiables.

Nos tags

Politique
Ceni
Expo Dubaï
Femme
Élection
GUERRE

Le procès de quatre des accusés de l’attentat jihadiste de la ville balnéaire de Grand-Bassam en 2016, le premier commis en Côte d’Ivoire, qui avait fait 19 morts civils dont des ressortissants européens, s’est ouvert mercredi à Abidjan.


Appel d'offres

Maintenance des splits des sites d’Equity BCDC de l’Est, du Nord et du Centre


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.