Le Direct
Radio

HCR : bientôt, les réfugiés congolais d’Angola seront rapatriés

Les réfugiés congolais vivant en Angola seront bientôt rapatriés en République démocratique du Congo (RDC).

Par Alexis Emba

Des familles ayant fui les attaques des milices dans la province du Kasai en République démocratique du Congo (RDC) installés à Lóvua au nord de l’Angola @©HCR/ Rui Padiha

publié le 26 mai 2022 à 17:06:55

Le Haut commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) confirme l’information dans un communiqué de presse parvenu jeudi à Ouragan.cd. L’agence onusienne s’active déjà à rapatrier fin juin 2022, de façon volontaire les réfugiés congolais vivant en Angola.

Les candidats au retour iront dans les provinces du Kwilu, du Kasaï, Kasaï central et oriental. La sous-délégation du HCR à Kananga explique que ces manœuvres de retour volontaire rentrent dans le cadre d’un accord tripartite signé entre les gouvernements congolais, angolais et le HCR en 2019.

Débuté en octobre 2019, ces mouvements ont été suspendus à cause de la pandémie du Covid-19. Cependant, suite à l’amélioration de la situation sanitaire, les trois parties ont décidé de relancer le rapatriement des réfugiés congolais se trouvant en Angola. Ainsi, les candidats au retour sont pour la plupart des personnes qui avaient fui la guerre de Kamuina Nsapu.

Le HCR précise que les déplacements de l’Angola se feront par route. L’agence mène des démarches auprès des autorités des localités concernées, en collaboration avec la Commission nationale pour les réfugiés (CNR), pour obtenir l’ouverture des centres de transit temporaires. Ces espaces serviront des lieux de repos pour les rapatriés avant qu’ils ne regagnent leurs milieux d’origine.

Le HCR avec l’appui de ses partenaires, dit avoir procédé à l’évaluation des routes Kananga-Kalamba-Mbuji-Mayi -Kikwit-Tshikapa-Kamako. Les convois se poursuivront au fur et à mesure que le nombre de candidats au retour augmentent, a assuré l’agence onusienne.

Nos tags

Politique
Ceni
Expo Dubaï
Femme
Élection
GUERRE

L’insécurité alimentaire et nutritionnelle faire parmi les fléaux qui gangrènent la République démocratique du Congo depuis des années. Plusieurs provinces touchées par les conflits armés et intercommunautaires sont les plus frappées. Voilà pourquoi, le Réseau de l’alliance parlementaire pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle en République démocratique du Congo (RAPSAN/RDC) a résolu d’impliquer les députés nationaux et les sénateurs dans ce combat contre la faim.


Justice

Contre toute attente, la Cour constitutionnelle donne raison à Pascal Beveraggi dans l’affaire qui l’oppose à Moise Katumbi. Un arrêt controversé est rendu aux forceps. L’acte étonne non seulement les acteurs de la justice mais également des citoyens lambda.

Appel d'offres

Maintenance des splits des sites d’Equity BCDC de l’Est, du Nord et du Centre


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.