Le Direct
Radio

Guerre M23 : l’exécutif prépare un plan humanitaire pour assister les déplacés

Le gouvernement congolais prépare un plan humanitaire pour assister les déplacés fuyant les affrontements entre l’armée congolaise et le M23 soutenu par les troupes rwandaises.

Par Athanase Mwenge

Les nombreux déplacés de guerre ayant fui Runyonyi, Chanzu et Kibumba après les attaques du M23 soutenu par le Rwanda mardi 24 et mercredi 25 mai 2022 @Photo Droits tiers

publié le 26 mai 2022 à 07:43:01

“Parallèlement à cette question militaire”, a expliqué Patrick Muyaya, le ministre de la Communication et médias que “nous avons analysé la question au plan humanitaire. Parce que vous savez qu’il y a des populations qui ont été déplacées de part et d’autre d’ailleurs, que ce soit du côté de Kibumba ou du côté de Rutshuru. Il y a besoin d’un appui humanitaire. Le gouvernement s’y atèlle. Les états des lieux se font sur le terrain. A partir des rapports qui seront faits, le gouvernement pourra agir dans les prochains jours pour apporter de l’appui a nos compatriotes”.

Le porte-parole du gouvernement a rassuré la population congolaise que le Premier ministre suit de près la situation selon les instructions du président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo. “Nous tenons à rassurer la population congolaise en général et celle du Nord-Kivu en particulier, que le gouvernement, avec en tête le président de la République, suit de près la situation et que toutes les mesures sont prises pour assurer la paix et la sérénité”, a souligné Patrick Muyaya, qui a lancé un appel au calme.

“Nous voulons lancer, à la même occasion, un appel au calme et suivre évidemment les instructions et les nouvelles qui sont lancées à la fois par les autorités militaires et par nous mêmes. Et d’ailleurs, ils ont communiqué cette après-midi. Cette communication vient renforcer celle-là. Le commandant suprême poursuivra lui-même des réunions tant au plan diplomatique que militaire pour prendre toutes les mesures qui s’imposent pour permettre le retour de la paix”.

A haute voix, il a rappelé que tous les groupes armés qui se mettront en marge du processus de Nairobi, seront écrasés. “Vous savez que tous les groupes armés, à la suite de l’adhésion de la RDC à la Communauté des États de l’Afrique de l’Est, tous les groupes armés se sont soumis au processus politique qui avait été décidé par les chefs d’État, à l’exception du M-23, dont on parle encore maintenant. C’est un acte de rébellion visiblement. Non seulement vis-à-vis de la RDC, mais aussi de tous ces chefs d’État de la sous-région qui se sont engagés dans le processus de paix. Et donc, si ce mouvement et tout ce qu’il y a comme force affiliée derrière, continuent leur aventure, ils subiront la force. Parce que la force, c’est aussi l’alternative qui a été proposée. Je puis vous informer qu’il est prévu une réunion de tous les chefs d’état-major général des pays de la CEAE pour étudier les mécanismes de mise en place de l’état-major conformément à la volonté exprimée par les différents chefs d’État. Nous, nous tenons au retour de la paix. Le président de la République, depuis son arrivée aux responsabilités, il l’a démontré. Nous faisons tout pour que la paix revienne. Ceux qui seront réfractaires à la paix, subiront la force. Parce qu’il y a un seuil de tolérance”, a prévenu le porte-parole du gouvernement.

Nos tags

Politique
Ceni
Expo Dubaï
Femme
Élection
GUERRE

L’insécurité alimentaire et nutritionnelle faire parmi les fléaux qui gangrènent la République démocratique du Congo depuis des années. Plusieurs provinces touchées par les conflits armés et intercommunautaires sont les plus frappées. Voilà pourquoi, le Réseau de l’alliance parlementaire pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle en République démocratique du Congo (RAPSAN/RDC) a résolu d’impliquer les députés nationaux et les sénateurs dans ce combat contre la faim.


Justice

Contre toute attente, la Cour constitutionnelle donne raison à Pascal Beveraggi dans l’affaire qui l’oppose à Moise Katumbi. Un arrêt controversé est rendu aux forceps. L’acte étonne non seulement les acteurs de la justice mais également des citoyens lambda.

Appel d'offres

Maintenance des splits des sites d’Equity BCDC de l’Est, du Nord et du Centre


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.