Le Direct
Radio

Cartographie électorales : Martin Mukonkole plaide pour la suppression des circonscriptions illégales

Martin Mukonkole, député national honoraire, plaide pour la suppression des circonscriptions électorales illégales.

Par Charles masudi

Martin Mukonkole, député national honoraire de 2006-2011 @Photo Droits tiers.

publié le 2 mai 2022 à 12:18:00

L’ancien élu de la circonscription électorale de Kabinda, chef-lieu de la province de Lomami, a exprimé ses idées dans un entretien lundi à Ouragan.cd. Il y relève la nécessité de se conformer à la Constitution ainsi qu’aux lois de la République dans la mise en œuvre de la cartographie électorale.

“Je viens partager avec Ouragan.cd ma petite contribution en rapport avec la proposition de loi électorale en discussion au Parlement. S’agissant de la loi portant répartition des sièges en rapport avec la cartographie électorale, il faut apporter vite des corrections”, a-t-il énoncé.

Martin Mukonkole rappelle que le district a été supprimé dans l’organisation administrative et territoriale de la République démocratique du Congo. Partant de cet argumentaire, l’ex-parlementaire appelle à la proscription de la considération du district comme circonscription électorale.

A cette occasion, il a nommément cité le cas de la ville-province de Kinshasa où les districts de Tshangu, Mont-Amba, Lukunga et Funa ont encore le statut de circonscription électorale. Martin Mukonkole invite le législateur à corriger cette erreur fondée “sur une fausse base juridique”.

Une commune, une circonscription

En revanche, il suggère que “Kinshasa, comme province, puisse avoir 24 circonscriptions électorales par rapport à ses 24 communes.” Commune comme circonscription électorale pour les députés nationaux et provinciaux. “On ne peut pas avoir des élus nationaux qui n’ont pas une circonscription électorale légale (district), conformément à l’organisation administrative et territoriale de notre pays, voilà le pourquoi de notre proposition de correction et d’amélioration de la proposition de la loi en discussion au Parlement”, s’est-il expliqué.

En outre, il propose que la même logique soit d’application au niveau de chaque chef-lieu et ville de province. Martin Mukonkole veut que chaque commune de chef-lieu et de toute autre ville de la province qui la compose soit érigée en circonscription électorale, selon l’effectif des communes du chef-lieu et de chaque ville de la province.

Pour étayer sa contribution, l’ex-parlementaire a évoqué la situation de la province de Lomami qui doit avoir 7 circonscriptions électorales pour les députés nationaux et provinciaux en fonction du nombre de communes constituant le chef-lieu (Kabinda) et la ville de Mwene-Ditu.

Nos tags

Élection
Ceni
Politique
GUERRE
Agression
Culture
Économie

Un groupe de communicateurs de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) vient de décerner un diplôme de mérite au directeur général du Fonds de promotion de l’Industrie, Bertin Mudimu Tshisekedi pour ses performances. La cérémonie s’est déroulée vendredi à Kinshasa au siège de cet établissement public.


Société

La langue russe est la voie de l’amitié, confie un diplomate russe. L’apprentissage de cette langue suscite aujourd’hui de l’intérêt auprès des Congolais.

Taux de change

DeviseCDF
1 Dollar Usa2,840.00 CDF
1 Euro3,093.04 CDF
1 Yuan391.39 CDF
1 FCFA 4,70 CDF

Appel d'offres

Liste restreinte : Partenaire facilitateur pour appuyer la Coordination Générale du Projet STAR-Est de la RDC dans la réalisation des activités des THIMO


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.