Le Direct
Radio

OGEFREM : Olivier Manzila suspendu de ses fonctions

Une double sanction dont l’annonce a fait l’effet d’une bombe ce mercredi 06 avril 2022 à l’OGEFREM

Par Alexis Emba

Olivier Manzila suspendu de ses fonctions de DGai de l’OGEFREM @Photo Droits tiers

publié le 6 avril 2022 à 14:25:42

Elle vise Olivier Manzila qui assumait les fonctions de directeur général intérimaire et directeur général adjoint à l’Office de gestion du frêt multimodal (OGEFREM). Le ministre des Transports, voies de communication et désenclavement, Chérubin Okende, l’a suspendu de toutes ses fonctions.

Le secrétaire général aux Transports a notifié mercredi la décision à l’intéressé. Aussitôt après, il a été remplacé par Kamuanya Kalemuna à la tête de l’Office.

Nommé par le ministre des Transports comme DGai, le nouveau promu était jusqu’à sa nomination directeur coordonnateur à la direction générale de l’Ogefrem. Il a été également conseiller principal du Premier ministre honoraire, Ilunga Ilunkamba, directeur de cabinet adjoint de l’ancien ministre des Transports, Justin Kalumba, ancien coordonnateur de la CEPCOR et coordonnateur national adjoint de PROMINES, ex-président du conseil d’administration du Corridor central et aussi du Corridor Nord, ancien chargé des projets et des stratégies au COPIREP, notamment dans le secteur des transports, membre de l’équipe de révision du Décret fixant les statuts actuels de l’OGEFREM.

Nos tags

Politique
Ceni
Expo Dubaï
Femme
Élection
GUERRE

L’insécurité alimentaire et nutritionnelle faire parmi les fléaux qui gangrènent la République démocratique du Congo depuis des années. Plusieurs provinces touchées par les conflits armés et intercommunautaires sont les plus frappées. Voilà pourquoi, le Réseau de l’alliance parlementaire pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle en République démocratique du Congo (RAPSAN/RDC) a résolu d’impliquer les députés nationaux et les sénateurs dans ce combat contre la faim.


GUERRE

Après cinq jours de trêve, des combats à l’arme lourde ont repris jeudi dans l’est de la République démocratique du Congo entre le M23 et l’armée congolaise, qui a accusé ces rebelles d’avoir massacré mardi au moins 50 civils.

Appel d'offres

Maintenance des splits des sites d’Equity BCDC de l’Est, du Nord et du Centre


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.