Le Direct
Radio

INPP : une entreprise genrée

Elles sont parfaitement unifiées et harmonieuses. Les femmes de l’INPP ont organisé une série d’activités durant le mois de mars dernier pour mieux faire valoir leurs atouts professionnels.

Par Patrick Mputu

Les femmes de l’INPP rassemblées lors d’une activité durant le mois de mars. @Photo Droits tiers.

publié le 15 avril 2022 à 17:06:18

Certes, ce comportement est ancré en elles, une habitude mais pour le mois dédiée à la promotion de leurs droits, elles ont voulu donner une connotation particulière aux différentes activités. En d’autres termes, cela rentre dans la logique de la conception collective de l’engagement féminin au sein de l’INPP.

De toute évidence, les dames de l’INPP n’ont pas attendu le mois de mars pour mettre en valeur leurs capacités professionnelles au service de leur entreprise.

Avec l’impulsion donnée par le nouveau leadership incarné par Patrick Kayembe, les femmes de de cette entreprise publique continuent à se surpasser afin de donner toujours le meilleur d’elles dans le milieu de travail. Nonobstant cet engagement profond, elles jouent correctement leur rôle de femme, d’épouse et de mère dans la société.

INPP, entreprise genrée…

Grâce à leur esprit d’écoute et de créativité, sans compter leurs exploits professionnels, les femmes ont dû briser leurs limites. A ce jour, l’Institut national de la préparation professionnelle regorge en son sein, plusieurs cadres féminins.

Les exemples sont légion. D’abord Madame Véronique Lombe qui pilote la direction administrative et des ressources humaines. Elle gère le personnel. Elle prévoit l’accroissement des effectifs dans l’entreprise et apporte tout son savoir aux opérationnels.

Photo Droits tiers#Madame Véronique Lombe, directrice administrative et ressources humaines de l’INPP.

Il y a également, Elizabeth Safi Mbambi, directrice à la direction de planification et études. Parmi ses attributions, il y a notamment l’élaboration des stratégies, du plan d’action prioritaire. Elle veille aussi à la cohérence de la stratégie, du plan d’action et de la mise en œuvre à travers les projets, elle est chargée de suivre, contrôler et évaluer différents projets.

Photo Droits tiers#Madame Elizabeth Safi Mbambi, directrice à la direction de planification et études.

Enfin, le troisième exemple est celui de Georgette Massamba Miezi, chargée de la formation professionnelle à ESFORCA, INPP.

Photo Droits tiers#Madame Georgette Massamba Miezi, chargée de la formation professionnelle à ESFORCA, INPP.

Enfin, il y a une autre dame qui s’illustre avec ses prouesses dans la comptabilité de la structure et le contrôle de l’enregistrement des opérations bancaires. Il s’agit de Judith Kingunza, chef de service caisse et banque à la direction générale.

Photo Droits tiers#Madame Judith Kingunza, chef de service caisse et banque à la direction générale.

Un haut cadre de l’entreprise a confié à Ouragan.cd que la tendance porte à croire qu’à l’horizon 2030, le nombre de femmes cadres va doubler. La même source assure que l’INPP compte relever le challenge de la parité en vue d’obéir aux exigences constitutionnelles mais, également, a-t-elle conclu, de s’inscrire surtout dans la vision du président Félix Tshisekedi en matière du genre.

“Au fil des années , la gente féminine de l’INPP a démontré sa capacité d’organisation et de gestion de haute facture tout en y mettant une touche particulièrement féminine et maternelle qui améliore l’aspect social et l’ambiance de collaboration entre cadres et agents au sein de l’entreprise. Nous osons croire que les années à venir offriront un plus grand nombre de femmes dans la sphère décisionnelle de l’INPP grâce au leadership éclairé du directeur général, Patrick Kayembe Nsumpi, l’homme de la modernité”, confie une autre personnalité de l’entreprise.

Malgré les moments difficiles qu’elles ont connu dans leur carrière, ces braves femmes avancent à pas de géant. Acharnées, toujours prêtes à pardonner et à retourner vers la lumière, les femmes de l’INPP font fi de leurs blessures et donnent une seconde chance à la vie.

Nos tags

Élection
Ceni
Politique
GUERRE
Agression
Culture
Économie

Plus d’une trentaine d’acteurs des organisations de la société civile de la commune de Bumbu et des journalistes de Kinshasa renforcent leurs capacités sur les techniques de monitoring sur la situation des droits humains, rapportage, suivi et plaidoyer.


Sécurité

Les États-Unis ont annoncé l’extension à 15 jours de la trêve humanitaire « à laquelle se sont engagées les parties au conflit dans l’est de la République démocratique du Congo » et appellent tous les acteurs de la région à respecter cette trêve.

Taux de change

DeviseCDF
1 Dollar Usa2,840.00 CDF
1 Euro3,093.04 CDF
1 Yuan391.39 CDF
1 FCFA 4,70 CDF

Appel d'offres

Liste restreinte : Partenaire facilitateur pour appuyer la Coordination Générale du Projet STAR-Est de la RDC dans la réalisation des activités des THIMO


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.