Société

« Nous sommes soulagés par la condamnation des bourreaux de Rossy Mukendi » (Jacques Issongo)

Le militant de la Lutte pour le changement (Lucha), Jacques Issongo s’est dit satisfait du verdict rendu par la Cour militaire dans le procès Rossy Mukendi.

author-image

Par Alexis Emba

« Nous sommes soulagés par la condamnation des bourreaux de Rossy Mukendi » (Jacques Issongo)

Joint au téléphone mardi par Ouragan.cd, l’activiste a exprimé sa satisfaction de voir enfin la justice sanctionner les coupables. « Nous avons exigé la justice pour Rossy et maintenant, nous pouvons confirmer que nous sommes soulagés », a-t-il déclaré.

Les bourreaux de Rossy Mukendi en l’occurrence Mme Carine Lokeso, commissaire principale adjointe de la police et Tokis Kumbo, ont été condamnés lundi par la Cour militaire à la plus lourde peine, celle à perpétuité pour meurtre. Elle a, en plus, condamné la République démocratique du Congo (RDC) au paiement à titre des dommages et intérêts d’un montant de 125.000 dollars américains à la partie civile.

Agé de 36 ans, Rossy Mukendi a été tué le 25 février 2018 lors d’une manifestation à l’appel des laïcs catholiques pour exiger la crédibilité, la transparence des élections. Licencié en Relations internationales à l’Université pédagogique nationale (UPN), Rossy Mukendi fut assistant à cette même université. C’est en mai 2018 que le procès s’est ouvert après moult pression, au tribunal militaire de garnison de Matete, avant de connaître son dénouement à la Cour militaire.

uf2 sonas
cnsapp