Politique

Lomami : le gouverneur intérimaire et les jeunes fument le calumet de la paix

Le gouverneur intérimaire de Lomami et les jeunes de Kabinda-ville se sont retrouvés samedi autour d’une table pour cimenter la paix dans la province.

author-image

Par Sylvain Fize Mukadi

Lomami : le gouverneur intérimaire et les jeunes fument le calumet de la paix

Sur demande du chef de l’exécutif intérimaire de Lomami, le Conseil provincial de la jeunesse et le Conseil urbain de la jeunesse de Kabinda ont accepté, de manière unanime, la main tendue du chef de l’exécutif provincial, Edouard Mulumba Mudiandambo, pour enterrer la hache de guerre.

Selon Me David Muembo Eyambo et Me Fabien Mutondo Eyamba, respectivement président du CPJ et celui du CUJ, le rapprochement se justifie par le souci de deux parties de privilégier la paix et la cohésion provinciale pour l’intérêt supérieur des Lomamiens.

Cette rencontre intervient après la réunion de concertation tenue vendredi 07 janvier, par le maire de la ville de Kabinda, Joseph Kazadi Ngoyi, à l’hôtel de ville de Kabinda, à l’intention des membres du CPJ et CUJ.

A l’issue de cet échange, il aavait été décidé d’une réunion samedi 08 janvier 2022, avec les jeunes de ces deux structures associés aux présidents des organisations affiliées. A l’occasion, les jeunes avaient informé au maire l’organisation d’une série de manifestations pacifiques qui partiraient du 06 au 31 janvier 2022 pour exiger le départ du gouverneur intérimaire de Lomami.

Les jeunes reprochent au chef de l’exécutif provincial son désintéressement manifeste lors de l’accueil du chef de l’État à Kabinda, les propos séparatistes tenus à leur égard en rappelant que : “Je ne suis pas d’ici, je suis de Mbuji-Mayi”. En outre, ils accusent le gouv a.i surtout la megestion, l’incompétence, le clientélisme et le népotisme dans la gestion des affaires publiques.

uf2 sonas
cnsapp