Politique

Ensemble : Kamitatu, joker de Katumbi pour réussir l’implantation du parti

Moïse Katumbi veut conquérir l’ensemble du territoire congolais. Le chairman dispose, sans conteste, des atouts pour atteindre ce but.

author-image

Par Reagan Ndota

Ensemble : Kamitatu, joker de Katumbi pour réussir l’implantation du parti

Les ressources humaines sont une richesse dont dispose l’ancien gouverneur de l’ex-Katanga pour relever le défi. On peut citer des noms comme Olivier Kamitatu, Salomon Kalonda Idi Della, Vano Kiboko etc. Avec ces têtes grises et fins stratèges, Katumbi donne du fil à retordre à ses adversaires.

Le potentiel candidat à la présidentielle de 2023 utilise, à bon escient, ses pions pour parvenir à la victoire finale. Il vient de confier à Kamitatu, ancien président de l’Assemblée nationale, la direction de la Cellule d’appui à l’implantation du parti.

Cette structure qui est rattachée à son cabinet, a pour mission d’évaluer l’état d’avancement des activités entrant dans le processus d’implantation du parti et de dresser en concertation avec le secrétaire général de Ensemble pour la République, l’état des lieux du fonctionnement des organes et des structures opérationnelles du parti.

Olivier Kamitatu, qui occupe déjà les fonctions de directeur de cabinet, va avec ces nouvelles nouvelles responsabilités, planifier et organiser, notamment au niveau de chaque province, une conférence d’évaluation de l’implantation du parti regroupant les responsables des structures opérationnelles du parti, à savoir les responsables des comités fédéraux, de la Dynamique des femmes pour le changement, de la jeunesse, des associations affiliées et des mouvements katumbistes.

Selon la décision signée samedi 8 janvier, par Katumbi, cette cellule est composée de 9 membres. Il s’agit de : Vano Kiboko, Francis Kalombo, Don Pierrot Lukanda, Promesse Kambale Matofali, Patricia Kikulu Mwenda, Patrick Amani Mundele, Isaac Bakuku Bokilo et Evelyne Kabuiku.

« Les responsables des organes nationaux et provinciaux, des structures spéciales, des associations affiliées et mouvements katumbistes collaborent avec la cellule afin de faciliter l’accompagnement de la mission et l’atteinte de ses objectifs », a précisé le président de Ensemble pour la République qui souligne par ailleurs que cette cellule devra présenter un rapport d’étape trimestriel et son rapport final le 20 décembre 2022.

La durée de la mission de cellule d’appui à l’implantation est d’un an, renouvelable en cas de nécessité, a expliqué Katumbi.

uf2 sonas
cnsapp