Le Direct
Radio

RDC : Jeanine Mabunda s’insurge contre les violences numériques faites à la femme

Invitée par NDI (National democracy institute) parmi tant d’autres panélistes dans le monde au Forum de la coalition mondiale pour la démocratie, l’élue de Bumba qui intervenait par visioconférence à partir de Kinshasa, a principalement parlé des violences numériques contre les femmes.

publié le 8 décembre 2021 à 12:40:06

Les attaques en politique s’étendent bien au-delà de l’individu visé. Elles visent à dissuader toutes les femmes de s’engager dans la vie politique et d’occuper des postes de direction. Les menaces, le harcèlement et l’intimidation en ligne sont utilisés pour faire taire les femmes et augmenter le coût perçu de s’engager dans la politique. Ce n’est pas seulement mauvais et dangereux, mais antidémocratique, a martelé Jeanine Mabunda.


Les plateformes des médias sociaux ont la responsabilité d’empêcher que leurs forums ne soient utilisés à des fins de harcèlement, de menaces, d’intimidation et de violence ou d’oppression.


Il est aussi essentiel que les gouvernements et les entreprises collaborent sur des mécanismes de signalement anonyme. La mise en place d’un système de signalement anonyme pour le harcèlement en ligne, ainsi qu’un organisme d’enquête doté de l’autorité appropriée pour tenir les délinquants responsables, peut être une étape à envisager.

Le Forum de la coalition mondiale pour la démocratie a pour objectif de faciliter une conversation mondiale sur la démocratie en tant que contribution au sommet convoqué par le gouvernement américain et qui se tiendra les 9 et 10 décembre 2021. 34 organisations démocratiques et 26 webinaire ont pris part à ce forum organisé par NDI.

Simon Kabamba

Nos tags

Élection
Ceni
Politique
GUERRE
Agression
Culture
Économie

Le professeur Noël Tiani Mwadiamvita a honoré le DG Junior Mata d’une visite mémorable à son office le mercredi 28 février 2024.


Élection

Kadima joue bien à la comédie. Après le tripatouillage des résultats des élections du 20 décembre, le chef de la CENI veut se donner bonne conscience. Au lieu de condamner d’abord la vaste tricherie opérée à l’interne avec des machines à voter données aux candidats, le bureau Kadima promet des sanctions exemplaires contre certains candidats sénateurs, gouverneurs et vice-gouverneurs de provinces pour des actes de corruption auprès des grands électeurs que sont les députés provinciaux en échange de leurs suffrages. Une pure distraction.

Taux de change

DeviseCDF
1 Dollar Usa2656 CDF
1 Euro2 876,32 CDF
1 Yuan369,08 CDF
1 FCFA4,38 CDF

Appel d'offres

Avis de Vente


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.